Mertens/Sabalenka avaient bien entamé les débats puisqu'après avoir réussi le premier break du match, le marquoir indiquait 1-3 en leur faveur. Las, la perte de leurs deux mises en jeu suivantes relançaient leurs adversaires (4-3) qui concluaient la manche 6-4.

Le deuxième set débuta on ne peut plus mal pour Mertens et sa partenaire de jeu avec un break concédé et confirmé (2-0). A 4-3, les tenantes du titre n'ont pas réussi à convertir l'une de leurs cinq balles de contre-break et ce furent elles ensuite qui durent écarter deux balles de match à 5-3.

Cet avertissement porta ses fruits puisque Mertens et Sabalenka réussirent à reprendre les devants à 5-6. On pensait qu'elles étaient enfin lancées. Au final, un tie break devait désigner les lauréates du set. La tête série N.2 y furent submergées 7/1. Siegemund/Zvonareva avaient pourtant prévenu leurs adversaires du jour puisqu'elles avaient éliminé en huitièmes de finale la solide 7e tête de série formée par la Biélorusse Viktoria Azarenka (WTA 20), ex-N.1 mondiale, et l'Américaine Sofia Kenin (WTA 31) 7-6 (7/4), 6-3. Elise Mertens (WTA 18) est encore en lice en simple. Elle défiera en 1/8e de finale Kenin, 4e joueuse mondiale et 2e tête de série, qui a remporté le premier tournoi du Grand Chelem 2020 en Australie.

Mertens/Sabalenka avaient bien entamé les débats puisqu'après avoir réussi le premier break du match, le marquoir indiquait 1-3 en leur faveur. Las, la perte de leurs deux mises en jeu suivantes relançaient leurs adversaires (4-3) qui concluaient la manche 6-4. Le deuxième set débuta on ne peut plus mal pour Mertens et sa partenaire de jeu avec un break concédé et confirmé (2-0). A 4-3, les tenantes du titre n'ont pas réussi à convertir l'une de leurs cinq balles de contre-break et ce furent elles ensuite qui durent écarter deux balles de match à 5-3. Cet avertissement porta ses fruits puisque Mertens et Sabalenka réussirent à reprendre les devants à 5-6. On pensait qu'elles étaient enfin lancées. Au final, un tie break devait désigner les lauréates du set. La tête série N.2 y furent submergées 7/1. Siegemund/Zvonareva avaient pourtant prévenu leurs adversaires du jour puisqu'elles avaient éliminé en huitièmes de finale la solide 7e tête de série formée par la Biélorusse Viktoria Azarenka (WTA 20), ex-N.1 mondiale, et l'Américaine Sofia Kenin (WTA 31) 7-6 (7/4), 6-3. Elise Mertens (WTA 18) est encore en lice en simple. Elle défiera en 1/8e de finale Kenin, 4e joueuse mondiale et 2e tête de série, qui a remporté le premier tournoi du Grand Chelem 2020 en Australie.