"C'est vraiment un match particulier, on le sait tous", a estimé Rafael Nadal après avoir facilement sorti Kei Nishikori 6-1, 6-1, 6-3, en quart de finale. "Tomber contre Roger en demi, c'est évidemment un extra. Nous avons partagé les meilleurs moments de nos carrières sur le court l'un contre l'autre", a expliqué le N.2 mondial.

Il s'agira de la 39e rencontre entre les deux joueurs, la 16e sur terre battue alors que le Majorquin mène 23 victoires à 15. Pour l'instant Roger Federer, qui a lui sorti Stan Wawrinka mardi en quatre sets, n'a gagné qu'à deux reprises sur l'ocre face à Nadal. Les deux joueurs ne se sont plus croisés sur terre depuis six ans, lors de la finale de Rome en 2013.

"C'est un nouvel épisode entre nous. Ce sera un moment spécial, pour lui, pour moi. Ce sont toujours des matches spéciaux", a ajouté Rafael Nadal. "Je pense qu'il va jouer agressif, changer de rythme, monter au filet. J'espère le mettre en danger, ou sinon c'est moi qui le serai (rires)".

"Le fait de jouer pas mal de fois contre Novak (Djokovic), comme il y a deux semaines à Rome (où il l'a battu en finale, ndlr), et de jouer contre Roger en demie ici, ce sont des moments pour lesquels on travaille tous les jours et pour lesquels on se prépare du mieux qu'on peut", a-t-il ajouté.

Sur terre battue, Nadal n'a été battu que deux fois par Federer en 15 rencontres: en 2007 en finale à Hambourg et en 2009 en finale à Madrid. A Roland-Garros, Nadal mène 5-0 après trois victoires en finale (2006, 2007, 2008) et deux en demies (2005, 2011). Toutefois, le Suisse reste sur six victoires de rang contre 'Rafa', toutes sur dur.