LES BELGES

David Goffin s'est qualifié mardi pour le deuxième tour de Roland-Garros. Le Liégeois de 31 ans, 48e mondial, a remporté en quatre sets 6-4, 4-6, 6-4, 6-4 son match du premier tour face au jeune Tchèque Jiri Lehecka, 20 ans et 77e mondial, disputée sur la terre battue du Court 11 à la Porte d'Auteuil. La rencontre a duré 2 heures et 45 minutes.

David Goffin a signé mardi son premier succès en Grand Chelem depuis son huitième de finale de l'US Open 2020 perdu face au Canadien Denis Shapovalov.

Depuis, le N.1 belge n'était plus parvenu à passer un tour dans un tournoi majeur. C'est aussi la première fois depuis trois ans qu'il gagne un match à Roland-Garros, où il avait pris la porte d'entrée en 2020 et 2021, respectivement battu par les Italiens Jannik Sinner et Lorenzo Musetti.

David Goffin affrontera au deuxième tour l'Amércain Frances Tiafoe (ATP 27/N.24) .

Mertens profite d'un forfait pour cause de Covid

Elise Mertens, 32e joueuse mondiale et tête de série N.31, se qualifie sans jouer pour le troisième tour de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem de tennis. Son adversaire au deuxième tour, la Tchèque Marie Bouzkova (WTA 69), a déclaré forfait pour la rencontre programmée mercredi. Les organisateurs l'ont annoncé mardi soir. Bouzkova a été testée positive au covid-19, a-t-elle annoncé sur les réseaux sociaux.

"Malheureusement, j'ai été testée positive au covid aujourd'hui pour la première fois", a écrit la joueuse tchèque sur Twitter. "Je dois donc me retirer du simple et du double ici à Paris. J'espère que je vais bientôt commencer à me sentir mieux et revenir sur le court."

Mertens affrontera au 3e tour soit l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 42) soit la Russe Varvara Gracheva (WTA 71).

Mertens, 26 ans, accède pour la sixième fois en autant de participations au 3e tour sur l'ocre de la Porte d'Auteuil. Mais elle n'a atteint qu'une seule fois, en 2018, les 8e de finale. Pour la 17e fois consécutive dans un tournoi du Grand Chelem, Mertens atteint au moins les seizièmes de finale. Depuis une élimination au 1er tour de l'US Open 2017, elle a toujours disputé au moins le troisième tour à Melbourne, Paris, Wimbledon et Flushing Meadows.

Greet Minnen n'a pas fait le poids contre la 31e joueuse mondiale., iStock
Greet Minnen n'a pas fait le poids contre la 31e joueuse mondiale. © iStock

Greet Minnen impuissante contre la 30e tête de série

Greet Minnen a été éliminée au premier tour du simple dames de Roland-Garros, mardi à Paris. La Campinoise, 83e mondiale, a été dominée 7-5, 6-3 en 1 heure et 25 minutes par la Russe Ekaterina Alexandrova, 31e mondiale et 30e tête de série de la deuxième levée du Grand Chelem, mardi sur la terre battue du Court 5.

Prévue lundi, cette rencontre avait été reportée à mardi à cause de la pluie. Pluie qui a encore interrompu le match mardi au milieu du premier set, avant que les deux joueuses ne remontent sur le court.

Greet Minnen, 24 ans, dispute Roland-Garros pour la troisième fois. Elle n'est jamais parvenue à se hisser au deuxième tour à la Porte d'Auteuil. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un troisième tour atteint l'an dernier à l'US Open.

DANS LE TABLEAU MASCULIN

Stefanos Tsitsipas, N.4 mondial mondial et finaliste sortant, s'est sorti du piège incarné par le jeune Italien Lorenzo Musetti (66e) après avoir été mené deux sets à zéro au premier tour de Roland-Garros mardi soir.

A minuit et demi passée, et après 3h34 min de match, Tsitsipas a eu le dernier mot 5-7, 4-6, 6-2, 6-3, 6-2. Le Grec aux boucles blondes avait pourtant pris le meilleur départ en s'échappant 4 jeux à 1 dans la première manche. Non seulement Musetti est revenu, mais il a remporté dix des onze jeux suivants jusqu'à mener 7-5, 4-0 dans le deuxième set, finalement empoché 6-3 après un débreak de Tsitsipas. On joue depuis un peu moins de deux heures quand l'Italien de vingt ans se retrouve dans la même position qu'un an plus tôt, quand il a mené deux sets à zéro face au N.1 mondial Novak Djokovic, alors en huitièmes de finale, pour son premier Roland-Garros.

Il avait fini par abandonner dans le cinquième set (6-7, (7/9), 6-7 (2/7), 6-1, 6-0, 4-0) contre le Serbe. Comme Djokovic en 2021, Tsitsipas a su se ressaisir dos au mur: tant dans la troisième que la quatrième manche, il a réalisé un break d'entrée - même blanc dans le premier cas -, puis un deuxième pour les empocher. Il a réussi la même chose dans le set décisif, grâce à un smash expédié dans le filet par Musetti (2-0). Puis un deuxième smash vendangé a coûté à l'Italien un deuxième et ultime break.

Stefanos Tsitsipas peut souffler. Son tournoi parisien ne s'arrêtera pas dès le premier tour., iStock
Stefanos Tsitsipas peut souffler. Son tournoi parisien ne s'arrêtera pas dès le premier tour. © iStock

Au deuxième tour, Tsitsipas affrontera le qualifié tchèque Zdenek Kolar (134e). Avec Rafael Nadal, Novak Djokovic et Carlos Alcaraz tous les trois dans la moitié haute du tableau masculin, il fait figure de grand favori dans la partie basse. Le Grec de 23 ans signe une saison sur terre battue convaincante : il s'est imposé au Masters 1000 de Monte-Carlo, comme en 2021, a atteint les demi-finales à Madrid et la finale à Rome. Avec 32 victoires, dont quinze sur ocre, il est le joueur le plus prolifique en 2022. A 23 ans, Tsitsipas dispute son sixième Roland-Garros. Jusque-là, il a progressé à chacune de ses participations : 1er tour en 2017, deuxième en 2018, huitièmes de finale en 2019, demi-finales en 2020 et finale en 2021. Musetti, lui, court toujours après une première victoire contre un membre du top 5 (six défaites).

Une sortie honorable pour Tsonga qui va ranger ses raquettes

Jo-Wilfried Tsonga a joué le dernier match en simple de sa carrière, mardi sur le Court Philippe-Chatrier, le court central de Roland-Garros. Retombé au 297e rang mondial et bénéficiaire d'une invitation, le Français, qui avait annoncé le mois dernier qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de l'étape parisienne du Grand Chelem, a été éliminé par Casper Ruud, 8e mondial et tête de série N.8, au premier tour des Internationaux de France de tennis.

Tsonga, qui a enlevé le premier set au tie-break, a bataillé près de quatre heures (3h49) avant de s'incliner en quatre sets 6-7 (6/8), 7-6 (7/4), 6-2 et 7-6 (7/0) face au Norvégien.

Tsonga, 37 ans, a disputé son 15e et dernier Roland-Garors, lui qui sort de quatre années minées par les blessures. Le Manceau a atteint deux fois les demi-finales à Roland-Garros, en 2013 (battu par David Ferrer) et 2015 (battu par Stan Wawrinka).

Il compte 18 titres ATP en carrière dont deux Masters 1000, à Paris (2008) et au Canada (2014). Il a aussi perdu douze finales dont l'Open d'Australie en 2008 (face à Novak Djokovic) et le Masters en 2011 (contre Roger Federer). Jo-Wilfried Tsonga dispute aussi le double avec un autre vétéran français, Richard Gasquet, 35 ans. Le Biterrois, 70e mondial, s'est qualifié mardi pour le deuxième tour en battant 6-1, 6-3, 6-4 le protégé de Xavier Malisse, le Sud-Africain Lloyd Harris (ATP 39) sur le Court Suzanne-Lenglen.

Jo-Wilfried Tsonga a été mis à l'honneur pour le dernier match de sa carrière., iStock
Jo-Wilfried Tsonga a été mis à l'honneur pour le dernier match de sa carrière. © iStock

Medvedev au second tour pour la... deuxième fois de sa carrière

Le N.2 mondial Daniil Medvedev a réussi son entrée mardi à Roland-Garros une semaine après son retour de blessure, en surclassant l'Argentin Facundo Bagnis, 103e joueur mondial, 6-2, 6-2, 6-2.

Si sa défaite sèche à Genève face à Richard Gasquet avait inquiété sur la condition du Russe, opéré d'une hernie, son match plus que maîtrisé --en témoignent ses 35 coups gagnants-- a rassuré mardi.

Ce n'est que la deuxième fois que l'éphémère N.1 mondial (trois semaines), passe le premier tour de Roland-Garros comme il en a lui-même plaisanté sur le court.

DANS LE TABLEAU FEMININ

Aryna Sabalenka, septième joueuse mondiale, s'est difficilement qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros mardi. La Bélarusse a dû combler un set et un break de retard face à la Française Chloé Paquet (WTA 110) avant de l'emporter 2-6, 6-3, 6-4.

Sabalenka, tête de série N.7, a d'abord été menée 6-2, 2-0, puis de nouveau 2 jeux à 0 dans le set décisif avant de redresser la barre et s'imposer après 1 heure et 59 minutes de jeu. La Bélarusse affrontera au deuxième tour l'Américaine Madison Brengle (WTA 57), victorieuse 6-1, 6-2 face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu (WTA 120), 'lucky loser' des qualifications.

Sabalenka s'en est bien sorti., iStock
Sabalenka s'en est bien sorti. © iStock

Halep concède un set, Badosa ne fait pas dans le détail

Simona Halep, lauréate du tournoi en 2018, s'est qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros mardi. La Roumaine, 19e joueuse mondiale et tête de série N.19, a battu 6-4, 1-6, 6-1 l'Allemande Nastasja Schunk (WTA 165). Halep affrontera au 2e tour la Chinoise Zheng Qinwen (WTA 74), qui avait éliminé lundi Maryna Zanevska (WTA 62) 6-3, 6-1.

L'Espagnole Paula Badosa (WTA 4/N.3) n'a pas trainé sur le court Philippe-Chatrier: victoire 6-2, 6-0 en 54 minutes sur la Française Fiona Ferro (WTA 130). Badosa trouvera sur sa route au deuxième tour la Slovène Kaja Juvan (WTA 68), victorieuse de la Russe Oksana Selekhmeteva (WTA 196) 7-5, 7-6 (7/4).

David Goffin s'est qualifié mardi pour le deuxième tour de Roland-Garros. Le Liégeois de 31 ans, 48e mondial, a remporté en quatre sets 6-4, 4-6, 6-4, 6-4 son match du premier tour face au jeune Tchèque Jiri Lehecka, 20 ans et 77e mondial, disputée sur la terre battue du Court 11 à la Porte d'Auteuil. La rencontre a duré 2 heures et 45 minutes. David Goffin a signé mardi son premier succès en Grand Chelem depuis son huitième de finale de l'US Open 2020 perdu face au Canadien Denis Shapovalov. Depuis, le N.1 belge n'était plus parvenu à passer un tour dans un tournoi majeur. C'est aussi la première fois depuis trois ans qu'il gagne un match à Roland-Garros, où il avait pris la porte d'entrée en 2020 et 2021, respectivement battu par les Italiens Jannik Sinner et Lorenzo Musetti. David Goffin affrontera au deuxième tour l'Amércain Frances Tiafoe (ATP 27/N.24) . Elise Mertens, 32e joueuse mondiale et tête de série N.31, se qualifie sans jouer pour le troisième tour de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem de tennis. Son adversaire au deuxième tour, la Tchèque Marie Bouzkova (WTA 69), a déclaré forfait pour la rencontre programmée mercredi. Les organisateurs l'ont annoncé mardi soir. Bouzkova a été testée positive au covid-19, a-t-elle annoncé sur les réseaux sociaux."Malheureusement, j'ai été testée positive au covid aujourd'hui pour la première fois", a écrit la joueuse tchèque sur Twitter. "Je dois donc me retirer du simple et du double ici à Paris. J'espère que je vais bientôt commencer à me sentir mieux et revenir sur le court." Mertens affrontera au 3e tour soit l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 42) soit la Russe Varvara Gracheva (WTA 71). Mertens, 26 ans, accède pour la sixième fois en autant de participations au 3e tour sur l'ocre de la Porte d'Auteuil. Mais elle n'a atteint qu'une seule fois, en 2018, les 8e de finale. Pour la 17e fois consécutive dans un tournoi du Grand Chelem, Mertens atteint au moins les seizièmes de finale. Depuis une élimination au 1er tour de l'US Open 2017, elle a toujours disputé au moins le troisième tour à Melbourne, Paris, Wimbledon et Flushing Meadows.Greet Minnen a été éliminée au premier tour du simple dames de Roland-Garros, mardi à Paris. La Campinoise, 83e mondiale, a été dominée 7-5, 6-3 en 1 heure et 25 minutes par la Russe Ekaterina Alexandrova, 31e mondiale et 30e tête de série de la deuxième levée du Grand Chelem, mardi sur la terre battue du Court 5. Prévue lundi, cette rencontre avait été reportée à mardi à cause de la pluie. Pluie qui a encore interrompu le match mardi au milieu du premier set, avant que les deux joueuses ne remontent sur le court. Greet Minnen, 24 ans, dispute Roland-Garros pour la troisième fois. Elle n'est jamais parvenue à se hisser au deuxième tour à la Porte d'Auteuil. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un troisième tour atteint l'an dernier à l'US Open. Stefanos Tsitsipas, N.4 mondial mondial et finaliste sortant, s'est sorti du piège incarné par le jeune Italien Lorenzo Musetti (66e) après avoir été mené deux sets à zéro au premier tour de Roland-Garros mardi soir. A minuit et demi passée, et après 3h34 min de match, Tsitsipas a eu le dernier mot 5-7, 4-6, 6-2, 6-3, 6-2. Le Grec aux boucles blondes avait pourtant pris le meilleur départ en s'échappant 4 jeux à 1 dans la première manche. Non seulement Musetti est revenu, mais il a remporté dix des onze jeux suivants jusqu'à mener 7-5, 4-0 dans le deuxième set, finalement empoché 6-3 après un débreak de Tsitsipas. On joue depuis un peu moins de deux heures quand l'Italien de vingt ans se retrouve dans la même position qu'un an plus tôt, quand il a mené deux sets à zéro face au N.1 mondial Novak Djokovic, alors en huitièmes de finale, pour son premier Roland-Garros. Il avait fini par abandonner dans le cinquième set (6-7, (7/9), 6-7 (2/7), 6-1, 6-0, 4-0) contre le Serbe. Comme Djokovic en 2021, Tsitsipas a su se ressaisir dos au mur: tant dans la troisième que la quatrième manche, il a réalisé un break d'entrée - même blanc dans le premier cas -, puis un deuxième pour les empocher. Il a réussi la même chose dans le set décisif, grâce à un smash expédié dans le filet par Musetti (2-0). Puis un deuxième smash vendangé a coûté à l'Italien un deuxième et ultime break. Au deuxième tour, Tsitsipas affrontera le qualifié tchèque Zdenek Kolar (134e). Avec Rafael Nadal, Novak Djokovic et Carlos Alcaraz tous les trois dans la moitié haute du tableau masculin, il fait figure de grand favori dans la partie basse. Le Grec de 23 ans signe une saison sur terre battue convaincante : il s'est imposé au Masters 1000 de Monte-Carlo, comme en 2021, a atteint les demi-finales à Madrid et la finale à Rome. Avec 32 victoires, dont quinze sur ocre, il est le joueur le plus prolifique en 2022. A 23 ans, Tsitsipas dispute son sixième Roland-Garros. Jusque-là, il a progressé à chacune de ses participations : 1er tour en 2017, deuxième en 2018, huitièmes de finale en 2019, demi-finales en 2020 et finale en 2021. Musetti, lui, court toujours après une première victoire contre un membre du top 5 (six défaites).Jo-Wilfried Tsonga a joué le dernier match en simple de sa carrière, mardi sur le Court Philippe-Chatrier, le court central de Roland-Garros. Retombé au 297e rang mondial et bénéficiaire d'une invitation, le Français, qui avait annoncé le mois dernier qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de l'étape parisienne du Grand Chelem, a été éliminé par Casper Ruud, 8e mondial et tête de série N.8, au premier tour des Internationaux de France de tennis. Tsonga, qui a enlevé le premier set au tie-break, a bataillé près de quatre heures (3h49) avant de s'incliner en quatre sets 6-7 (6/8), 7-6 (7/4), 6-2 et 7-6 (7/0) face au Norvégien. Tsonga, 37 ans, a disputé son 15e et dernier Roland-Garors, lui qui sort de quatre années minées par les blessures. Le Manceau a atteint deux fois les demi-finales à Roland-Garros, en 2013 (battu par David Ferrer) et 2015 (battu par Stan Wawrinka). Il compte 18 titres ATP en carrière dont deux Masters 1000, à Paris (2008) et au Canada (2014). Il a aussi perdu douze finales dont l'Open d'Australie en 2008 (face à Novak Djokovic) et le Masters en 2011 (contre Roger Federer). Jo-Wilfried Tsonga dispute aussi le double avec un autre vétéran français, Richard Gasquet, 35 ans. Le Biterrois, 70e mondial, s'est qualifié mardi pour le deuxième tour en battant 6-1, 6-3, 6-4 le protégé de Xavier Malisse, le Sud-Africain Lloyd Harris (ATP 39) sur le Court Suzanne-Lenglen. Le N.2 mondial Daniil Medvedev a réussi son entrée mardi à Roland-Garros une semaine après son retour de blessure, en surclassant l'Argentin Facundo Bagnis, 103e joueur mondial, 6-2, 6-2, 6-2. Si sa défaite sèche à Genève face à Richard Gasquet avait inquiété sur la condition du Russe, opéré d'une hernie, son match plus que maîtrisé --en témoignent ses 35 coups gagnants-- a rassuré mardi. Ce n'est que la deuxième fois que l'éphémère N.1 mondial (trois semaines), passe le premier tour de Roland-Garros comme il en a lui-même plaisanté sur le court.Aryna Sabalenka, septième joueuse mondiale, s'est difficilement qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros mardi. La Bélarusse a dû combler un set et un break de retard face à la Française Chloé Paquet (WTA 110) avant de l'emporter 2-6, 6-3, 6-4. Sabalenka, tête de série N.7, a d'abord été menée 6-2, 2-0, puis de nouveau 2 jeux à 0 dans le set décisif avant de redresser la barre et s'imposer après 1 heure et 59 minutes de jeu. La Bélarusse affrontera au deuxième tour l'Américaine Madison Brengle (WTA 57), victorieuse 6-1, 6-2 face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu (WTA 120), 'lucky loser' des qualifications.Simona Halep, lauréate du tournoi en 2018, s'est qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros mardi. La Roumaine, 19e joueuse mondiale et tête de série N.19, a battu 6-4, 1-6, 6-1 l'Allemande Nastasja Schunk (WTA 165). Halep affrontera au 2e tour la Chinoise Zheng Qinwen (WTA 74), qui avait éliminé lundi Maryna Zanevska (WTA 62) 6-3, 6-1. L'Espagnole Paula Badosa (WTA 4/N.3) n'a pas trainé sur le court Philippe-Chatrier: victoire 6-2, 6-0 en 54 minutes sur la Française Fiona Ferro (WTA 130). Badosa trouvera sur sa route au deuxième tour la Slovène Kaja Juvan (WTA 68), victorieuse de la Russe Oksana Selekhmeteva (WTA 196) 7-5, 7-6 (7/4).