Sharapova, également victorieuse en 2012 et finaliste en 2013, devrait ensuite retrouver en quarts de finale l'Espagnole Carla Suarez Navarro (N.8), qu'elle a dominée en finale à Rome dimanche dernier.

Pour cela, il lui faudra peut-être écarter au troisième tour l'Australienne Samantha Stosur (N.26), finaliste en 2010 et demi-finaliste en 2009 et 2012, puis la Tchèque Lucie Safarova (N.13). En demi-finale, cela pourrait être la Roumaine Simona Halep (N.3) que la "Tsarine" avait battue en finale l'an passé.

Dans l'autre moitié de tableau, le tirage a été un peu moins clément pour l'Américaine Serena Williams, N.1 mondiale et victorieuse en 2002 et 2013 mais battue dès le deuxième tour l'an passé. Elle débutera contre une qualifiée mais pourrait ensuite croiser dès le troisième tour la Bélarusse Victoria Azarenka, ancienne N.1 mondiale redescendue au 27e rang après une saison 2014 perturbée par des blessures. Azarenka s'était procurée trois balles de matches contre la reine de la WTA en huitièmes de finale à Madrid avant de s'incliner.

Au tour suivant, Serena est susceptible d'affronter sa soeur aînée Venus, 15e mondiale. L'ombre de la Danoise Caroline Wozniacki (N.5), l'une de ses bonnes amies, ou de l'Allemande Andrea Petkovic, demi-finaliste en 2014, plane ensuite sur les quarts de finale. Ce serait avant une potentielle demi-finale contre la Canadienne Eugenie Bouchard (N.6), présente elle aussi dans le dernier carré l'an passé, ou la Tchèque Petra Kvitova (N.4).

Kvitova est la seule joueuse à avoir vaincu Serena Williams cette saison. C'était début mai en demie à Madrid (6-2, 6-3) où elle avait remporté le tournoi.

Tirage au sort difficile pour les Belges

La Russe Elena Vesnina, 95e mondiale, pour Kirsten Flipkens et l'Ukrainienne Elina Svitolina, 19e joueuse du monde, le tirage au sort des Internationaux de France n'a pas été tendre côté féminin pour les Belges engagées au premier tour à Roland Garros. Alison Van Uytvanck a hérité elle de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 51e mondiale.

Elina Svitolina, 19e mondiale, 20 ans, est un coriace morceau pour Yanina Wickmayer, 25 ans, 79e au classement WTA. Les deux joueuses ne se sont encore jamais rencontrées sur le circuit WTA. L'Ukrainienne monte en puissance avec trois titres à son actif déjà dont le tournoi de Marrakech cette année.

Elena Vesnina, 95e mondiale, 28 ans, est une valeur confirmée aussi qui ne réussit pas à Kirsten Flipkens, 29 ans, 73e joueuse du monde. La Russe, née en Ukrainienne, a en effet remporté trois des 4 confrontations entre les deux joueuses. Elles ne se sont certes plus croisées depuis 2013 et le tournoi de Cincinnati qui avait vu Vesnina l'emporter 3-6, 6-1, 6-3.

Troisième belge dans le tableau féminin, Alison Van Uytvanck, 21 ans, 88e mondiale, jouera son premier tour contre la jeune Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 20 ans, 51e mondiale. La jeune Bruxelloise a perdu ses deux matches contre Schmiedlova, cette année d'ailleurs, à Rio sur terre battue (6-3, 6-0) et à Katowice sur surface dure (6-4, 6-1).

Ysaline Bonaventure (WTA-186) n'a pas réussi à passer le cap des qualifications alors qu'An-Sophie Mestach (WTA-115) a choisi de disputer le tournoi ITF de Séoul (dur/50.000 dollars) où elle a rejoint les demi-finales. Les Internationaux de France, 2e levée du Grand Chelem de l'année, débute dimanche à Roland Garros, Paris.

Sharapova, également victorieuse en 2012 et finaliste en 2013, devrait ensuite retrouver en quarts de finale l'Espagnole Carla Suarez Navarro (N.8), qu'elle a dominée en finale à Rome dimanche dernier. Pour cela, il lui faudra peut-être écarter au troisième tour l'Australienne Samantha Stosur (N.26), finaliste en 2010 et demi-finaliste en 2009 et 2012, puis la Tchèque Lucie Safarova (N.13). En demi-finale, cela pourrait être la Roumaine Simona Halep (N.3) que la "Tsarine" avait battue en finale l'an passé. Dans l'autre moitié de tableau, le tirage a été un peu moins clément pour l'Américaine Serena Williams, N.1 mondiale et victorieuse en 2002 et 2013 mais battue dès le deuxième tour l'an passé. Elle débutera contre une qualifiée mais pourrait ensuite croiser dès le troisième tour la Bélarusse Victoria Azarenka, ancienne N.1 mondiale redescendue au 27e rang après une saison 2014 perturbée par des blessures. Azarenka s'était procurée trois balles de matches contre la reine de la WTA en huitièmes de finale à Madrid avant de s'incliner. Au tour suivant, Serena est susceptible d'affronter sa soeur aînée Venus, 15e mondiale. L'ombre de la Danoise Caroline Wozniacki (N.5), l'une de ses bonnes amies, ou de l'Allemande Andrea Petkovic, demi-finaliste en 2014, plane ensuite sur les quarts de finale. Ce serait avant une potentielle demi-finale contre la Canadienne Eugenie Bouchard (N.6), présente elle aussi dans le dernier carré l'an passé, ou la Tchèque Petra Kvitova (N.4). Kvitova est la seule joueuse à avoir vaincu Serena Williams cette saison. C'était début mai en demie à Madrid (6-2, 6-3) où elle avait remporté le tournoi. Tirage au sort difficile pour les Belges La Russe Elena Vesnina, 95e mondiale, pour Kirsten Flipkens et l'Ukrainienne Elina Svitolina, 19e joueuse du monde, le tirage au sort des Internationaux de France n'a pas été tendre côté féminin pour les Belges engagées au premier tour à Roland Garros. Alison Van Uytvanck a hérité elle de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 51e mondiale. Elina Svitolina, 19e mondiale, 20 ans, est un coriace morceau pour Yanina Wickmayer, 25 ans, 79e au classement WTA. Les deux joueuses ne se sont encore jamais rencontrées sur le circuit WTA. L'Ukrainienne monte en puissance avec trois titres à son actif déjà dont le tournoi de Marrakech cette année. Elena Vesnina, 95e mondiale, 28 ans, est une valeur confirmée aussi qui ne réussit pas à Kirsten Flipkens, 29 ans, 73e joueuse du monde. La Russe, née en Ukrainienne, a en effet remporté trois des 4 confrontations entre les deux joueuses. Elles ne se sont certes plus croisées depuis 2013 et le tournoi de Cincinnati qui avait vu Vesnina l'emporter 3-6, 6-1, 6-3. Troisième belge dans le tableau féminin, Alison Van Uytvanck, 21 ans, 88e mondiale, jouera son premier tour contre la jeune Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 20 ans, 51e mondiale. La jeune Bruxelloise a perdu ses deux matches contre Schmiedlova, cette année d'ailleurs, à Rio sur terre battue (6-3, 6-0) et à Katowice sur surface dure (6-4, 6-1). Ysaline Bonaventure (WTA-186) n'a pas réussi à passer le cap des qualifications alors qu'An-Sophie Mestach (WTA-115) a choisi de disputer le tournoi ITF de Séoul (dur/50.000 dollars) où elle a rejoint les demi-finales. Les Internationaux de France, 2e levée du Grand Chelem de l'année, débute dimanche à Roland Garros, Paris.