Une joueuse de tennis russe a été interpellée jeudi à Paris dans une enquête sur des soupçons de paris truqués lors d'un match en double de l'édition 2020 de Roland Garros, a-t-on appris vendredi de source policière et auprès du parquet de Paris.

Yana Sizikova, 26 ans, 101e joueuse mondiale au classement WTA en double, a été placée en garde à vue jeudi soir, dans le cadre de l'enquête ouverte le 1er octobre pour "corruption sportive" et "escroquerie en bande organisée", a précisé le parquet, confirmant une information du Parisien.

D'après Le Parisien, Yana Sizikova a été interpellée jeudi soir alors qu'elle sortait de sa séance de massage après la fin de son match de double féminin qu'elle a perdu (6-1, 6-1) avec sa compatriote Ekaterina Alexandrova face à la paire australiennen formée par Ajla Tomljanovic et Storm Sander.

Les enquêteurs s'intéressent au match du 1er tour du double dames que Yana Sizikova avait joué l'an dernier à Roland-Garros, en compagnie de l'Américaine Madison Brengle contre les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria. "Si les Roumaines, favorites, l'avaient logiquement emporté (7-6, 6-4), les soupçons portent sur le cinquième jeu du deuxième set", précise Le Parisien. "Plusieurs dizaines de milliers d'euros avaient en effet été misés chez plusieurs opérateurs de paris, dans différents pays, sur le gain de ce jeu par les joueuses roumaines. Ces dernières avaient remporté un jeu blanc, bien aidées par leur adversaire au service. Yana Sizikova avait commis deux doubles fautes et bâclé un point lors de ce jeu", écrit le journal français.

Une joueuse de tennis russe a été interpellée jeudi à Paris dans une enquête sur des soupçons de paris truqués lors d'un match en double de l'édition 2020 de Roland Garros, a-t-on appris vendredi de source policière et auprès du parquet de Paris.Yana Sizikova, 26 ans, 101e joueuse mondiale au classement WTA en double, a été placée en garde à vue jeudi soir, dans le cadre de l'enquête ouverte le 1er octobre pour "corruption sportive" et "escroquerie en bande organisée", a précisé le parquet, confirmant une information du Parisien. D'après Le Parisien, Yana Sizikova a été interpellée jeudi soir alors qu'elle sortait de sa séance de massage après la fin de son match de double féminin qu'elle a perdu (6-1, 6-1) avec sa compatriote Ekaterina Alexandrova face à la paire australiennen formée par Ajla Tomljanovic et Storm Sander. Les enquêteurs s'intéressent au match du 1er tour du double dames que Yana Sizikova avait joué l'an dernier à Roland-Garros, en compagnie de l'Américaine Madison Brengle contre les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria. "Si les Roumaines, favorites, l'avaient logiquement emporté (7-6, 6-4), les soupçons portent sur le cinquième jeu du deuxième set", précise Le Parisien. "Plusieurs dizaines de milliers d'euros avaient en effet été misés chez plusieurs opérateurs de paris, dans différents pays, sur le gain de ce jeu par les joueuses roumaines. Ces dernières avaient remporté un jeu blanc, bien aidées par leur adversaire au service. Yana Sizikova avait commis deux doubles fautes et bâclé un point lors de ce jeu", écrit le journal français.