Maria Sakkari (WTA 18) a créé une réelle surprise mercredi en quarts de finale du tournoi de tennis de Roland-Garros. La joueuse grecque a battu 6-4, 6-4 la tenante du titre polonaise Iga Swiatek (WTA 9), invaincue depuis 11 matchs à la Porte d'Auteuil. Elle se qualifie pour la première demi-finale en Grand-Chelem de sa carrière.

Après un round d'observation de plusieurs jeux, la Grecque de 25 ans faisait la différence à 4-4 en réussissant le break. Sur son jeu de service suivant, Swiatek avait eu l'occasion de "débreaker" mais Sakkari utilisa la puissance de son revers pour résister et remporter le set 6-4. Petit exploit puisque la Polonaise n'en avait plus concédé à Paris depuis juin 2019, soit une série de 11 matchs. La tombeuse d'Elise Mertens (WTA 15) au troisième tour enfonça le clou en s'emparant du service adverse dès le premier jeu de la seconde manche. Malgré avoir fait appel au kiné, la lauréate 2020 ne parvenait pas à changer la tendance du match à son retour sur le court. Sakakri restait déterminée à garder ses jeux de service et finit par conclure le match sur le score de 6-4 en 1 heure 31 de jeu.

Maria Sakkari retrouvera dans le dernier carré la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 33), qui s'est imposée plus tôt dans la journée face à l'Américaine Cori Gauff (WTA 25) dans ce qui était aussi un résultat inattendu.

Maria Sakkari (WTA 18) a créé une réelle surprise mercredi en quarts de finale du tournoi de tennis de Roland-Garros. La joueuse grecque a battu 6-4, 6-4 la tenante du titre polonaise Iga Swiatek (WTA 9), invaincue depuis 11 matchs à la Porte d'Auteuil. Elle se qualifie pour la première demi-finale en Grand-Chelem de sa carrière. Après un round d'observation de plusieurs jeux, la Grecque de 25 ans faisait la différence à 4-4 en réussissant le break. Sur son jeu de service suivant, Swiatek avait eu l'occasion de "débreaker" mais Sakkari utilisa la puissance de son revers pour résister et remporter le set 6-4. Petit exploit puisque la Polonaise n'en avait plus concédé à Paris depuis juin 2019, soit une série de 11 matchs. La tombeuse d'Elise Mertens (WTA 15) au troisième tour enfonça le clou en s'emparant du service adverse dès le premier jeu de la seconde manche. Malgré avoir fait appel au kiné, la lauréate 2020 ne parvenait pas à changer la tendance du match à son retour sur le court. Sakakri restait déterminée à garder ses jeux de service et finit par conclure le match sur le score de 6-4 en 1 heure 31 de jeu. Maria Sakkari retrouvera dans le dernier carré la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 33), qui s'est imposée plus tôt dans la journée face à l'Américaine Cori Gauff (WTA 25) dans ce qui était aussi un résultat inattendu.