Comme lors de ses tours précédents, Nadal s'est promené face au Serbe Dusan Lajovic (ATP 83), écrasé en trois sets, 6-1, 6-2, 6-1 et 1h33 de jeu. Le Majorquin, qui n'a toutefois encore rencontré aucun joueur du Top 50, n'a perdu que 23 jeux en quatre matches depuis le début du tournoi, et n'a pas concédé le moindre set. Ce match n'a en tout cas pas permis de juger de l'état physique de Nadal, qui avait avoué samedi avoir quelques soucis au dos depuis le début de la semaine.

Nadal subira donc mercredi son plus gros test de la semaine face à Ferrer, qui a concédé son premier set du tournoi (6-3, 6-3, 6-7 (5/7), 6-1) face au Sud-Africain Kevin Anderson (ATP 20/N.19). Nadal s'était montré implacable avec Ferrer (6-3, 6-2, 6-3) en finale l'année passée.

Sur terre battue, le Valencien a des statistiques catastrophiques contre Nadal (2 victoires, 17 défaites). Mais il peut tirer espoir de leur dernier affrontement en quarts de finale à Monte-Carlo en avril, où il s'était imposé en deux sets (7-6, 6-4).

Sa précédente victoire sur le Majorquin remontait à la première de leurs confrontations, à Stuttgart en 2004: 6-3, 6-7 (3/7), 7-5.

Comme lors de ses tours précédents, Nadal s'est promené face au Serbe Dusan Lajovic (ATP 83), écrasé en trois sets, 6-1, 6-2, 6-1 et 1h33 de jeu. Le Majorquin, qui n'a toutefois encore rencontré aucun joueur du Top 50, n'a perdu que 23 jeux en quatre matches depuis le début du tournoi, et n'a pas concédé le moindre set. Ce match n'a en tout cas pas permis de juger de l'état physique de Nadal, qui avait avoué samedi avoir quelques soucis au dos depuis le début de la semaine. Nadal subira donc mercredi son plus gros test de la semaine face à Ferrer, qui a concédé son premier set du tournoi (6-3, 6-3, 6-7 (5/7), 6-1) face au Sud-Africain Kevin Anderson (ATP 20/N.19). Nadal s'était montré implacable avec Ferrer (6-3, 6-2, 6-3) en finale l'année passée. Sur terre battue, le Valencien a des statistiques catastrophiques contre Nadal (2 victoires, 17 défaites). Mais il peut tirer espoir de leur dernier affrontement en quarts de finale à Monte-Carlo en avril, où il s'était imposé en deux sets (7-6, 6-4). Sa précédente victoire sur le Majorquin remontait à la première de leurs confrontations, à Stuttgart en 2004: 6-3, 6-7 (3/7), 7-5.