En attendant l'Espagnol et roi de Roland, 'Djoko', le tenant du titre, a fait sa part pour offrir au public parisien le choc tant attendu en quarts: le Serbe a assommé 6-1, 6-3, 6-3 le 16e joueur mondial en à peine plus de deux heures.

'Nole', à portée de Nadal dans la chasse que se livrent les deux au record de titre en Grand Chelem (20 contre 21), a passé haut la main son premier test face à un joueur du top 30.

Est-il sur la bonne voie pour recoller au Majorquin dès dimanche prochain à Paris: "Oui mais le travail n'est pas fini", a-t-il reconnu après son huitième.

Comme lors des trois tours précédents, il n'a pas lâché un set face au petit lutin argentin (1,70 mètre) assommé dès le troisième jeu. Après avoir sauvé deux balles de break à 1-1, le N.1 mondial n'a plus laissé que sept points à son adversaire dans la première manche.

Plus libre dans sa tête, Diego Schwartzman a redressé son niveau en début de deuxième, en breakant le Serbe menant 3-0 avant de lâcher les six jeux suivants.

Entré dans la saison sur terre battue dans une forme incertaine après son feuilleton australien conclu par son expulsion rocambolesque du pays, Djokovic est monté en puissance ces dernières semaines avec une demi-finale à Madrid puis un nouveau titre à Rome.

Son quart, possiblement face à Nadal mardi, sera le 16e du Serbe qualifié tous les ans à ce stade Porte d'Auteuil depuis 2006, à l'exception de 2009.

En attendant l'Espagnol et roi de Roland, 'Djoko', le tenant du titre, a fait sa part pour offrir au public parisien le choc tant attendu en quarts: le Serbe a assommé 6-1, 6-3, 6-3 le 16e joueur mondial en à peine plus de deux heures.'Nole', à portée de Nadal dans la chasse que se livrent les deux au record de titre en Grand Chelem (20 contre 21), a passé haut la main son premier test face à un joueur du top 30.Est-il sur la bonne voie pour recoller au Majorquin dès dimanche prochain à Paris: "Oui mais le travail n'est pas fini", a-t-il reconnu après son huitième.Comme lors des trois tours précédents, il n'a pas lâché un set face au petit lutin argentin (1,70 mètre) assommé dès le troisième jeu. Après avoir sauvé deux balles de break à 1-1, le N.1 mondial n'a plus laissé que sept points à son adversaire dans la première manche.Plus libre dans sa tête, Diego Schwartzman a redressé son niveau en début de deuxième, en breakant le Serbe menant 3-0 avant de lâcher les six jeux suivants.Entré dans la saison sur terre battue dans une forme incertaine après son feuilleton australien conclu par son expulsion rocambolesque du pays, Djokovic est monté en puissance ces dernières semaines avec une demi-finale à Madrid puis un nouveau titre à Rome.Son quart, possiblement face à Nadal mardi, sera le 16e du Serbe qualifié tous les ans à ce stade Porte d'Auteuil depuis 2006, à l'exception de 2009.