Opposé au Polonais Lukasz Kubot (ATP 49) vendredi au 3-ème tour de l'épreuve sur le court n°7, le Liégeois ne lui a en effet concédé aucun set: 7-6 (7/4), 7-5, 6-1.

Accroché dans la première manche, Goffin a bien réagi lorqu'il a été mené 2-5 à la suite d'un break. Il a en effet réussi à recoller (5-5), puis à s'adjuger la manche à l'issue du jeu décisif (7/4).

Le scénario n'a pas été tellement différent au deuxième set, où Goffin a de nouveau été breaké (2-4), et de surcroît victime d'une chute sans conséquences, avant de s'imposer 7-5 pour le plus grand plaisir du public où les supporters belges étaient en nombre et bruyants.

Le 3-ème set se résuma à un cavalier seul du Wallon, vainqueur 6-1, qui devient ainsi le premier lucky loser à atteindre le 4-ème tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis... Dick Norman en 1995 à Wimbledon, où il s'était incliné contre l'Allemand Boris Becker.

Un exploit qui lui vaut également un billet olympique selon les critères du COIB, qu'il devra toutefois valider en se hissant dans le top-56 mondial avant le 11 juin, pour également satisfaire aux normes de la fédération internationale de tennis.

Avec Belga.

Opposé au Polonais Lukasz Kubot (ATP 49) vendredi au 3-ème tour de l'épreuve sur le court n°7, le Liégeois ne lui a en effet concédé aucun set: 7-6 (7/4), 7-5, 6-1. Accroché dans la première manche, Goffin a bien réagi lorqu'il a été mené 2-5 à la suite d'un break. Il a en effet réussi à recoller (5-5), puis à s'adjuger la manche à l'issue du jeu décisif (7/4). Le scénario n'a pas été tellement différent au deuxième set, où Goffin a de nouveau été breaké (2-4), et de surcroît victime d'une chute sans conséquences, avant de s'imposer 7-5 pour le plus grand plaisir du public où les supporters belges étaient en nombre et bruyants. Le 3-ème set se résuma à un cavalier seul du Wallon, vainqueur 6-1, qui devient ainsi le premier lucky loser à atteindre le 4-ème tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis... Dick Norman en 1995 à Wimbledon, où il s'était incliné contre l'Allemand Boris Becker. Un exploit qui lui vaut également un billet olympique selon les critères du COIB, qu'il devra toutefois valider en se hissant dans le top-56 mondial avant le 11 juin, pour également satisfaire aux normes de la fédération internationale de tennis. Avec Belga.