Ferrer, N.6 mondial, y rencontrera vendredi son compatriote Rafael Nadal (N.2), qui avait sorti un peu plus tôt un autre Espagnol Nicolas Almagro en trois sets 7-6 (7/4), 6-2, 6-3. La dernière fois que deux Espagnols avaient atteint les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, c'était à l'Open d'Australie en 2009 avec Fernando Verdasco et Nadal.

A Roland-Garros, il faut remonter à 2003 pour retrouver deux Espagnols en demi-finales, avec Albert Costa et Juan Carlos Ferrero. Murray, N.4 mondial, avait atteint les demi-finales des cinq derniers tournois du Grand Chelem. Il avait beau mener 5-4 dans ses face-à-face avec Ferrer, mais ne l'avait encore jamais battu sur terre. Ferrer ne partira évidemment pas favori face à Nadal, qui l'a déjà battu deux fois cette année, en finale à Barcelone et en demi-finale à Rome. Il a dominé son compatriote pour la dernière fois à l'Open d'Australie 2011 en quarts de finale, mais le Majorquin était blessé.

Avec Belga

Ferrer, N.6 mondial, y rencontrera vendredi son compatriote Rafael Nadal (N.2), qui avait sorti un peu plus tôt un autre Espagnol Nicolas Almagro en trois sets 7-6 (7/4), 6-2, 6-3. La dernière fois que deux Espagnols avaient atteint les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, c'était à l'Open d'Australie en 2009 avec Fernando Verdasco et Nadal.A Roland-Garros, il faut remonter à 2003 pour retrouver deux Espagnols en demi-finales, avec Albert Costa et Juan Carlos Ferrero. Murray, N.4 mondial, avait atteint les demi-finales des cinq derniers tournois du Grand Chelem. Il avait beau mener 5-4 dans ses face-à-face avec Ferrer, mais ne l'avait encore jamais battu sur terre. Ferrer ne partira évidemment pas favori face à Nadal, qui l'a déjà battu deux fois cette année, en finale à Barcelone et en demi-finale à Rome. Il a dominé son compatriote pour la dernière fois à l'Open d'Australie 2011 en quarts de finale, mais le Majorquin était blessé. Avec Belga