Grigor Dimitrov, 6e joueur mondial, a déjà croisé la route de Goffin à Londres, cette semaine dans la phase de groupes de la compétition. Il avait alors infligé un sévère 6-0 6-2 au Belge, qui n'aura donc pas la tâche facile. "Cela avait été difficile, je n'étais pas dans mon match", a reconnu Goffin. "Mais dimanche, ce sera une finale, je vais tenter des choses différentes. Ce ne sera pas difficile de faire mieux".

Une chose est sûre: c'est un nouveau nom qui sera gravé sur le trophée, aujourd'hui dans la capitale britannique. Goffin et Dimitrov, 26 ans chacun, participent tous deux pour la première fois au tournoi des maîtres en tant que titulaires (Goffin avait joué un match en tant que remplaçant lors de l'édition 2016).

Le Bulgare de 26 ans, qui a mis fin en demi-finale à l'étonnant automne de l'Américain Jack Sock, a d'ores et déjà indiqué qu'il n'aurait "rien à perdre". "J'aimerais tellement pouvoir appuyer sur 'replay'", explique-t-il, évoquant la sèche victoire décrochée contre David Goffin plus tôt dans le tournoi. Mais ce match "appartient au passé", et, dimanche, "je suis sûr qu'aucun de nous deux n'y pensera", ajoute-t-il.

"David Goffin est un joueur très intelligent. Il peut être dangereux quand il le veut. Il a remporté de belles victoires. Il a bien joué en cette fin de saison. Donc je pense qu'il a beaucoup de confiance. Lui comme moi n'avons rien à perdre", a résumé Dimitrov, face aux journalistes.

Grigor Dimitrov, 6e joueur mondial, a déjà croisé la route de Goffin à Londres, cette semaine dans la phase de groupes de la compétition. Il avait alors infligé un sévère 6-0 6-2 au Belge, qui n'aura donc pas la tâche facile. "Cela avait été difficile, je n'étais pas dans mon match", a reconnu Goffin. "Mais dimanche, ce sera une finale, je vais tenter des choses différentes. Ce ne sera pas difficile de faire mieux". Une chose est sûre: c'est un nouveau nom qui sera gravé sur le trophée, aujourd'hui dans la capitale britannique. Goffin et Dimitrov, 26 ans chacun, participent tous deux pour la première fois au tournoi des maîtres en tant que titulaires (Goffin avait joué un match en tant que remplaçant lors de l'édition 2016). Le Bulgare de 26 ans, qui a mis fin en demi-finale à l'étonnant automne de l'Américain Jack Sock, a d'ores et déjà indiqué qu'il n'aurait "rien à perdre". "J'aimerais tellement pouvoir appuyer sur 'replay'", explique-t-il, évoquant la sèche victoire décrochée contre David Goffin plus tôt dans le tournoi. Mais ce match "appartient au passé", et, dimanche, "je suis sûr qu'aucun de nous deux n'y pensera", ajoute-t-il. "David Goffin est un joueur très intelligent. Il peut être dangereux quand il le veut. Il a remporté de belles victoires. Il a bien joué en cette fin de saison. Donc je pense qu'il a beaucoup de confiance. Lui comme moi n'avons rien à perdre", a résumé Dimitrov, face aux journalistes.