Le Suisse, 2e tête de série, a battu le N.1 français au terme d'une rencontre qui a duré 3heures et 35 minutes de jeu.

Pour une place en finale, Federer jouera vendredi contre le Britannique Andy Murray, 3e mondial, qui s'est débarrassé plus tôt dans la journée et plus aisément d'un autre Français, Jeremy Chardy (ATP 36), par 6-4, 6-1 et 6-2.

Federer, déjà quatre fois titré à Melbourne (2004, 2006, 2007 et 2010), avait été sorti par l'Espagnol Rafael Nadal en demi-finale l'an dernier.

C'est la quatrième année de suite que le N.3 mondial britannique Andy Murray atteint le dernier carré à Melbourne.

Murray n'a laissé aucune chance à Chardy, beaucoup trop nerveux et irrégulier pour son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. Le Français de 25 ans a seulement fait illusion en revenant de 0-4 à 3-4 dans le premier set avant de sombrer à nouveau face à l'Ecossais qui disputera vendredi sa douzième demi-finale dans un tournoi majeur.

Vainqueur à l'US Open en septembre, l'Ecossais espère devenir à Melbourne le premier joueur de l'ère Open à faire suivre une première victoire en Grand Chelem par un deuxième grand titre dans la foulée.

Invaincu cette année après avoir défendu son titre à Brisbane, le champion olympique de Londres a déjà atteint deux fois la finale en Australie, en 2010 lorsqu'il fut battu par Federer, et en 2011, dominé par le Serbe Novak Djokovic.

L'autre demi-finale opposera le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial et double tenant du titre, à l'Espagnol David Ferrer (ATP 5).

Stephens élimine Williams L'Américaine Sloane Stephens, 25e à la WTA, rencontrera la Bélarusse Victoria Azarenka, N.1 mondial, en demi-finales après avoir créé la sensation face à Serena Williams (WTA 3), diminuée par des spasmes au dos, en trois sets 3-6, 7-5, 6-4. Plus tôt dans la journée, Azarenka s'était défaite de la Russe Svetlana Kuznetsova (WTA 75), par 7-5 et 6-1.

Ce coup de théâtre prive Serena Williams d'une troisième victoire de suite en Grand Chelem et permet à Azarenka, tenante du titre, de conserver provisoirement sa place de N.1 mondiale.

Que Serena ait parue diminuée, surtout à la fin du deuxième set, n'enlève rien au formidable exploit réussi par la jeune Sloane Stephens, 19 ans, qui a déboulonné son idole dont les posters ornaient sa chambre. "Je ne sais pas, oh mon Dieu. C'est complètement fou, je pense que je vais coller un poster de moi-même sur mes murs", a réagi la jeune championne qui disputait le premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière.

Serena, elle, peut se mordre les doigts d'avoir été une nouvelle fois trahie par son physique. Après s'être déjà tordu la cheville et ouvert la lèvre avec sa raquette dans le tournoi, elle s'est cette fois fait mal au dos au milieu du deuxième set, semblant un moment au bord de l'abandon.

Dans l'autre demi-finale, la Russe Maria Sharapova (WTA 2) sera opposée à la Chinoise Na Li (WTA 6).

Le Suisse, 2e tête de série, a battu le N.1 français au terme d'une rencontre qui a duré 3heures et 35 minutes de jeu. Pour une place en finale, Federer jouera vendredi contre le Britannique Andy Murray, 3e mondial, qui s'est débarrassé plus tôt dans la journée et plus aisément d'un autre Français, Jeremy Chardy (ATP 36), par 6-4, 6-1 et 6-2. Federer, déjà quatre fois titré à Melbourne (2004, 2006, 2007 et 2010), avait été sorti par l'Espagnol Rafael Nadal en demi-finale l'an dernier. C'est la quatrième année de suite que le N.3 mondial britannique Andy Murray atteint le dernier carré à Melbourne. Murray n'a laissé aucune chance à Chardy, beaucoup trop nerveux et irrégulier pour son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. Le Français de 25 ans a seulement fait illusion en revenant de 0-4 à 3-4 dans le premier set avant de sombrer à nouveau face à l'Ecossais qui disputera vendredi sa douzième demi-finale dans un tournoi majeur. Vainqueur à l'US Open en septembre, l'Ecossais espère devenir à Melbourne le premier joueur de l'ère Open à faire suivre une première victoire en Grand Chelem par un deuxième grand titre dans la foulée. Invaincu cette année après avoir défendu son titre à Brisbane, le champion olympique de Londres a déjà atteint deux fois la finale en Australie, en 2010 lorsqu'il fut battu par Federer, et en 2011, dominé par le Serbe Novak Djokovic. L'autre demi-finale opposera le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial et double tenant du titre, à l'Espagnol David Ferrer (ATP 5). Stephens élimine Williams L'Américaine Sloane Stephens, 25e à la WTA, rencontrera la Bélarusse Victoria Azarenka, N.1 mondial, en demi-finales après avoir créé la sensation face à Serena Williams (WTA 3), diminuée par des spasmes au dos, en trois sets 3-6, 7-5, 6-4. Plus tôt dans la journée, Azarenka s'était défaite de la Russe Svetlana Kuznetsova (WTA 75), par 7-5 et 6-1. Ce coup de théâtre prive Serena Williams d'une troisième victoire de suite en Grand Chelem et permet à Azarenka, tenante du titre, de conserver provisoirement sa place de N.1 mondiale. Que Serena ait parue diminuée, surtout à la fin du deuxième set, n'enlève rien au formidable exploit réussi par la jeune Sloane Stephens, 19 ans, qui a déboulonné son idole dont les posters ornaient sa chambre. "Je ne sais pas, oh mon Dieu. C'est complètement fou, je pense que je vais coller un poster de moi-même sur mes murs", a réagi la jeune championne qui disputait le premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière. Serena, elle, peut se mordre les doigts d'avoir été une nouvelle fois trahie par son physique. Après s'être déjà tordu la cheville et ouvert la lèvre avec sa raquette dans le tournoi, elle s'est cette fois fait mal au dos au milieu du deuxième set, semblant un moment au bord de l'abandon. Dans l'autre demi-finale, la Russe Maria Sharapova (WTA 2) sera opposée à la Chinoise Na Li (WTA 6).