"J'ai senti que j'avais de la marge. Je sentais que je contrôlais le match, quoi que je fasse. Ce ne sera peut-être pas comme ça au prochain tour, donc je dois faire attention. Garder la mentalité tour après tour, point après point", a commenté le Suisse qui s'est imposé à six reprises à Melbourne.

"Les trois premiers tours seront la clé pour m'habituer à la pression, réussir à éviter les balles de break à 30-30, rester calme même si j'ai un set ou un break de retard...", a-t-il expliqué en rappelant que contrairement à "95% des joueurs du tableau", lui n'avait pas joué le moindre match de compétition avant ce premier tour.

Au deuxième tour, il affrontera le Français Quentin Halys (153e), issu des qualifications, ou le Serbe Filip Krajinovic (41e).

La pluie a brièvement interrompu sa rencontre avec Johnson, le temps de fermer le toit de la principale enceinte du Melbourne Park.

"J'ai senti que j'avais de la marge. Je sentais que je contrôlais le match, quoi que je fasse. Ce ne sera peut-être pas comme ça au prochain tour, donc je dois faire attention. Garder la mentalité tour après tour, point après point", a commenté le Suisse qui s'est imposé à six reprises à Melbourne."Les trois premiers tours seront la clé pour m'habituer à la pression, réussir à éviter les balles de break à 30-30, rester calme même si j'ai un set ou un break de retard...", a-t-il expliqué en rappelant que contrairement à "95% des joueurs du tableau", lui n'avait pas joué le moindre match de compétition avant ce premier tour.Au deuxième tour, il affrontera le Français Quentin Halys (153e), issu des qualifications, ou le Serbe Filip Krajinovic (41e).La pluie a brièvement interrompu sa rencontre avec Johnson, le temps de fermer le toit de la principale enceinte du Melbourne Park.