Goffin, qui a signé le même résultat qu'en 2019 aux antipodes, a profité de la défaite au troisième tour de l'un de ses plus proches concurrents, l'Espagnol Roberto Bautista Agut, passé de la 9e à la 12e place lundi. La dernière fois que le Liégeois avait figuré dans le top-10 remonte à la fin août 2018, à la veille de l'US Open, où il s'était incliné en huitièmes de finale contre Marin Cilic. Il faut remonter à la 162e place mondiale pour trouver la trace d'un autre Belge actif sur le circuit avec Kimmer Coppejans. Néo-retraité, Steve Darcis est toujours 184e. Ruben Bemelmans est lui 247e (+12).

Dominic Thiem, finaliste malheureux et défait en cinq sets, a dépassé le Russe Daniil Medvedev et se retrouve 4e mondial. Il n'est plus qu'à quelques points du Suisse Roger Federer (ATP 3).

Quart-de-finaliste surprise, l'Américain Tennys Sandgren a réalisé la meilleure progression au sein du top-100 en passant de la 100e à la 56e position. A contrario, le Français Lucas Pouille, demi-finaliste en 2019 mais forfait pour l'Open d'Australie à cause d'une blessure au coude, a dégringolé au 62e rang (-38).

Goffin, qui a signé le même résultat qu'en 2019 aux antipodes, a profité de la défaite au troisième tour de l'un de ses plus proches concurrents, l'Espagnol Roberto Bautista Agut, passé de la 9e à la 12e place lundi. La dernière fois que le Liégeois avait figuré dans le top-10 remonte à la fin août 2018, à la veille de l'US Open, où il s'était incliné en huitièmes de finale contre Marin Cilic. Il faut remonter à la 162e place mondiale pour trouver la trace d'un autre Belge actif sur le circuit avec Kimmer Coppejans. Néo-retraité, Steve Darcis est toujours 184e. Ruben Bemelmans est lui 247e (+12). Dominic Thiem, finaliste malheureux et défait en cinq sets, a dépassé le Russe Daniil Medvedev et se retrouve 4e mondial. Il n'est plus qu'à quelques points du Suisse Roger Federer (ATP 3). Quart-de-finaliste surprise, l'Américain Tennys Sandgren a réalisé la meilleure progression au sein du top-100 en passant de la 100e à la 56e position. A contrario, le Français Lucas Pouille, demi-finaliste en 2019 mais forfait pour l'Open d'Australie à cause d'une blessure au coude, a dégringolé au 62e rang (-38).