"J'espère pouvoir continuer à disputer le calendrier normal (de la saison ATP) comme lors de ces dernières années. Mais je ne peux pas prévoir l'avenir. Je dois voir comment réagira mon genou à Indian Wells", a expliqué l'Espagnol, qui doit disputer un match d'exhibition contre l'Argentin Juan Martin del Potro lundi à New York.

Après sept mois d'absence en raison de son genou gauche, Nadal a été finaliste du tournoi de Vina del Mar et a gagné à Sao Paulo et Acapulco depuis son retour sur les courts début février, remportant ainsi 12 matches sur 13. "Maintenant, je sais que je peux jouer sur terre battue. Je vais essayer cette semaine sur dur", a ajouté Nadal.

Dimanche à Acapulco, Rafael Nadal, 26 ans, a montré qu'il était bel et bien revenu à son meilleur niveau sur terre battue en faisant du petit bois 6-0, 6-2 en seulement 1 h 06 min contre David Ferrer. "Après sept mois de vives douleurs au genou, je n'ai pas encore la chance d'être maître de mon calendrier, donc je tente de profiter de chaque tournoi."

"J'espère pouvoir continuer à disputer le calendrier normal (de la saison ATP) comme lors de ces dernières années. Mais je ne peux pas prévoir l'avenir. Je dois voir comment réagira mon genou à Indian Wells", a expliqué l'Espagnol, qui doit disputer un match d'exhibition contre l'Argentin Juan Martin del Potro lundi à New York. Après sept mois d'absence en raison de son genou gauche, Nadal a été finaliste du tournoi de Vina del Mar et a gagné à Sao Paulo et Acapulco depuis son retour sur les courts début février, remportant ainsi 12 matches sur 13. "Maintenant, je sais que je peux jouer sur terre battue. Je vais essayer cette semaine sur dur", a ajouté Nadal. Dimanche à Acapulco, Rafael Nadal, 26 ans, a montré qu'il était bel et bien revenu à son meilleur niveau sur terre battue en faisant du petit bois 6-0, 6-2 en seulement 1 h 06 min contre David Ferrer. "Après sept mois de vives douleurs au genou, je n'ai pas encore la chance d'être maître de mon calendrier, donc je tente de profiter de chaque tournoi."