"C'est vrai que je ne comprends pas très bien pourquoi on ne peut pas jouer au tennis quand beaucoup de gens vont travailler", a affirmé l'Espagnol dans une vidéo en direct, questionné sur sa façon de s'entraîner en confinement.

"Surtout dans notre sport, où nous gardons de grandes distances de sécurité", a ajouté "Rafa", 19 titres en Grand Chelem.

"Je comprends la situation, quand même, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas logiques, mais il faut accepter les règles et vivre avec", a-t-il dit lors de ce direct auquel ont également participé Andy Murray et Roger Federer.

L'Espagne est placée en état d'alerte jusqu'au 9 mai, avec la population confinée chez elle et l'économie à l'arrêt quasi-total, à l'exception de quelques secteurs.

"Je comprends qu'on est dans une situation très compliquée, que le gouvernement est débordé par une situation sans précédent et je comprends aussi que qui peut s'entraîner ou non est bien la dernière chose à laquelle ils pensent", a reconnu Nadal.

"Ça va être difficile de jouer des tournois officiels à court terme", a encore assuré l'Espagnol, qui ne fait que des exercices physiques pour se maintenir en forme mais ne manie pas la raquette.

"C'est vrai que je ne comprends pas très bien pourquoi on ne peut pas jouer au tennis quand beaucoup de gens vont travailler", a affirmé l'Espagnol dans une vidéo en direct, questionné sur sa façon de s'entraîner en confinement. "Surtout dans notre sport, où nous gardons de grandes distances de sécurité", a ajouté "Rafa", 19 titres en Grand Chelem. "Je comprends la situation, quand même, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas logiques, mais il faut accepter les règles et vivre avec", a-t-il dit lors de ce direct auquel ont également participé Andy Murray et Roger Federer. L'Espagne est placée en état d'alerte jusqu'au 9 mai, avec la population confinée chez elle et l'économie à l'arrêt quasi-total, à l'exception de quelques secteurs. "Je comprends qu'on est dans une situation très compliquée, que le gouvernement est débordé par une situation sans précédent et je comprends aussi que qui peut s'entraîner ou non est bien la dernière chose à laquelle ils pensent", a reconnu Nadal. "Ça va être difficile de jouer des tournois officiels à court terme", a encore assuré l'Espagnol, qui ne fait que des exercices physiques pour se maintenir en forme mais ne manie pas la raquette.