"On a beaucoup parlé de mon genou depuis un an. Pour moi le sujet appartient au passé. Je suis là, je suis compétitif. Si quelque chose cloche, je vous le ferai savoir. En attendant, je veux me concentrer sur mon tennis" a annoncé le n.5 mondial, absent du circuit de fin juin 2012 à début février 2013 à cause d'une blessure au genou gauche.

Nadal a surpris tout le monde en remportant trois des quatre tournois auquel il a participé depuis son retour. Il en est à 17 victoires contre une seule défaite, en finale à Vina del Mar face à l'Argentin Horacio Zeballos. Après des succès à São Paulo et Acapulco, sur terre battue, c'est surtout son titre aux Masters 1000 d'Indian Wells, sur dur, qui a marqué les esprits

Au repos depuis sa victoire en Californie le 18 mars, Nadal a passé du temps sur l'île de Manacor, avant de retrouver le circuit à Monte-Carlo. Malgré ses huit titres consécutifs, le Majorquin ne se dit pas favori du tournoi où il débutera ce mercredi contre Fernando Verdasco, son compatriote ou l'Australien Marinko Matosevic.

"J'ai besoin de temps. Ce ne sera pas facile d'aller au bout. Ce n'est pas possible de gagner tout le temps. Un jour, la série va s'arrêter. C'est la vie, c'est le sport. Rien ne dure éternellement, il faut juste l'accepter" a-t-il déclaré.

Maxime Everaert (stag)

"On a beaucoup parlé de mon genou depuis un an. Pour moi le sujet appartient au passé. Je suis là, je suis compétitif. Si quelque chose cloche, je vous le ferai savoir. En attendant, je veux me concentrer sur mon tennis" a annoncé le n.5 mondial, absent du circuit de fin juin 2012 à début février 2013 à cause d'une blessure au genou gauche. Nadal a surpris tout le monde en remportant trois des quatre tournois auquel il a participé depuis son retour. Il en est à 17 victoires contre une seule défaite, en finale à Vina del Mar face à l'Argentin Horacio Zeballos. Après des succès à São Paulo et Acapulco, sur terre battue, c'est surtout son titre aux Masters 1000 d'Indian Wells, sur dur, qui a marqué les esprits Au repos depuis sa victoire en Californie le 18 mars, Nadal a passé du temps sur l'île de Manacor, avant de retrouver le circuit à Monte-Carlo. Malgré ses huit titres consécutifs, le Majorquin ne se dit pas favori du tournoi où il débutera ce mercredi contre Fernando Verdasco, son compatriote ou l'Australien Marinko Matosevic. "J'ai besoin de temps. Ce ne sera pas facile d'aller au bout. Ce n'est pas possible de gagner tout le temps. Un jour, la série va s'arrêter. C'est la vie, c'est le sport. Rien ne dure éternellement, il faut juste l'accepter" a-t-il déclaré.Maxime Everaert (stag)