Malgré un 2e set plus compliqué, parsemé de 17 fautes directes, le vainqueur de 2009 à Melbourne Park n'a jamais été réellement inquiété. Ce premier tour maîtrisé est assurément la preuve que le Majorquin est remis de sa blessure au pied qui l'avait obligé à mettre prématurément un terme à son exercice 2021. Son titre acquis à Melbourne dans un tournoi de préparation en était déjà une.

"Je joue de mieux en mieux", s'est félicité Nadal, qui se remet du Covid contracté en décembre. "Il est difficile de dire où j'en suis par rapport à mon meilleur niveau. Il faut y aller jour après jour, accepter que tout ne va pas toujours bien et rester positif pour jouer avec la bonne énergie et travailler", a-t-il souligné.

Au 2e tour, l'Espagnol de 35 ans défiera l'Allemand Yannick Hanfmann (ATP 126), issu des qualifications, ou l'Australien Thanasi Kokkinakis, 103e mondial et lauréat à Adélaïde la semaine dernière de son premier titre ATP en carrière.

Malgré un 2e set plus compliqué, parsemé de 17 fautes directes, le vainqueur de 2009 à Melbourne Park n'a jamais été réellement inquiété. Ce premier tour maîtrisé est assurément la preuve que le Majorquin est remis de sa blessure au pied qui l'avait obligé à mettre prématurément un terme à son exercice 2021. Son titre acquis à Melbourne dans un tournoi de préparation en était déjà une. "Je joue de mieux en mieux", s'est félicité Nadal, qui se remet du Covid contracté en décembre. "Il est difficile de dire où j'en suis par rapport à mon meilleur niveau. Il faut y aller jour après jour, accepter que tout ne va pas toujours bien et rester positif pour jouer avec la bonne énergie et travailler", a-t-il souligné. Au 2e tour, l'Espagnol de 35 ans défiera l'Allemand Yannick Hanfmann (ATP 126), issu des qualifications, ou l'Australien Thanasi Kokkinakis, 103e mondial et lauréat à Adélaïde la semaine dernière de son premier titre ATP en carrière.