Ancien numéro 1 mondial aujourd'hui 243e, Murray a dominé en 2 h 27 min l'ancien numéro 3 Wawrinka, désormais 18e, qui aurait pu lui aussi renouer avec le succès bien après son dernier titre en mai 2017. Les deux joueurs, triples vainqueurs de tournois du Grand Chelem, étaient ces derniers mois diminués par des blessures, à la hanche pour Murray et au genou pour Wawrinka.