"Je suis très heureuse d'être devenue N.1 mondiale en double", a-t-elle déclaré lundi depuis Rome, où elle participe cette semaine aux Internazionali BNL d'Italia, tournoi WTA 1000 sur terre battue.

"Je n'y serais jamais parvenue sans le soutien de toutes les partenaires incroyables avec qui j'ai fait équipe, ainsi que celui de mon entourage. Je souhaite donc toutes les remercier pour m'avoir aidée à y arriver. C'est un moment que je chérirai pour toujours.

" Elise Mertens est devenue la 45e joueuse dans l'histoire de la WTA à accéder au rang de N.1 mondiale en double, et la deuxième Belge après une certaine Kim Clijsters, le 4 août 2003. La native de Louvain le doit à ses deux titres décrochés cette année, à l'Open d'Australie donc, mais également à Istanbul en compagnie de la Russe Viktoria Kudermetova, qu'elle affrontera ce mardi au premier tour en simple dans la capitale italienne.

"Par beaucoup de travail et de dévouement, Elise Mertens a mérité sa place parmi l'élite avec ce rang convoité de N.1 mondiale en double", a confié pour sa part Steve Simon, le président et CEO de la WTA. "Félicitations à Elise pour avoir atteint ce cap incroyable et nous nous réjouissons à l'idée de la voir signer d'autres succès au cours de sa carrière."

"Je suis très heureuse d'être devenue N.1 mondiale en double", a-t-elle déclaré lundi depuis Rome, où elle participe cette semaine aux Internazionali BNL d'Italia, tournoi WTA 1000 sur terre battue. "Je n'y serais jamais parvenue sans le soutien de toutes les partenaires incroyables avec qui j'ai fait équipe, ainsi que celui de mon entourage. Je souhaite donc toutes les remercier pour m'avoir aidée à y arriver. C'est un moment que je chérirai pour toujours." Elise Mertens est devenue la 45e joueuse dans l'histoire de la WTA à accéder au rang de N.1 mondiale en double, et la deuxième Belge après une certaine Kim Clijsters, le 4 août 2003. La native de Louvain le doit à ses deux titres décrochés cette année, à l'Open d'Australie donc, mais également à Istanbul en compagnie de la Russe Viktoria Kudermetova, qu'elle affrontera ce mardi au premier tour en simple dans la capitale italienne. "Par beaucoup de travail et de dévouement, Elise Mertens a mérité sa place parmi l'élite avec ce rang convoité de N.1 mondiale en double", a confié pour sa part Steve Simon, le président et CEO de la WTA. "Félicitations à Elise pour avoir atteint ce cap incroyable et nous nous réjouissons à l'idée de la voir signer d'autres succès au cours de sa carrière."