"Grâce à mes progrès au classement après mes trois premiers tournois depuis mon retour, je jouerai les qualifications de Wimbledon et je ne solliciterai pas de wild card", a-t-elle dit dans son communiqué.

La Russe, revenue à la compétition fin avril après quinze mois de suspension pour dopage, est actuellement 211e mondiale, un rang qui ne lui permet pas d'entrer directement dans le tableau final d'un Grand Chelem.

Les organisateurs de Roland-Garros ont décidé jeudi de ne pas lui attribuer de "wild card" pour l'épreuve parisienne. Au moment de la clôture des inscriptions, Sharapova n'avait pas non plus assez de points pour participer aux qualifications.