Les joueurs de Mouscron ont décidé de ne plus s'entraîner en attendant le paiement de leur salaire du mois de décembre, a annoncé le club de 1B Pro League jeudi.

Dans son communiqué, l'Excel assure avoir pris acte de la décision et ne nie pas les problèmes financiers actuels, tout en mettant la responsabilité sur Lille, son club partenaire. "Cette situation délicate est uniquement due au fait de la décision unilatérale du LOSC de ne pas respecter ses engagements", peut-on lire dans le communiqué.

Les Hurlus ajoutent que Lille n'a pas respecté l'accord qui avait été établi la saison dernière et que la somme qui n'a pas été versée par le LOSC aurait permis à Mouscron de boucler son budget pour cette saison. "Lors de la collaboration entre les deux clubs, Mouscron avait dû fortement augmenter ses coûts en accueillant un groupe conséquent de joueurs du LOSC en contrepartie d'un accord financier. Ceci permettait à des joueurs comme Koffi ou Onana, par exemple, d'évoluer dans un championnat professionnel belge au lieu de végéter dans un championnat amateur français. Par cette opération le LOSC bénéficiait d'une médiatisation de ses joueurs et donc d'une plus-value financière. Sans compter que cette opération était moins couteuse pour le LOSC que si ses joueurs évoluaient dans une division inférieure française."

L'Excel a assuré qu'il était en train d'explorer plusieurs pistes pour "assurer la continuité du club" et "a bon espoir que l'une d'entre elles sera menée à bien dans un délai raisonnable".

Les joueurs de Mouscron ont décidé de ne plus s'entraîner en attendant le paiement de leur salaire du mois de décembre, a annoncé le club de 1B Pro League jeudi. Dans son communiqué, l'Excel assure avoir pris acte de la décision et ne nie pas les problèmes financiers actuels, tout en mettant la responsabilité sur Lille, son club partenaire. "Cette situation délicate est uniquement due au fait de la décision unilatérale du LOSC de ne pas respecter ses engagements", peut-on lire dans le communiqué.Les Hurlus ajoutent que Lille n'a pas respecté l'accord qui avait été établi la saison dernière et que la somme qui n'a pas été versée par le LOSC aurait permis à Mouscron de boucler son budget pour cette saison. "Lors de la collaboration entre les deux clubs, Mouscron avait dû fortement augmenter ses coûts en accueillant un groupe conséquent de joueurs du LOSC en contrepartie d'un accord financier. Ceci permettait à des joueurs comme Koffi ou Onana, par exemple, d'évoluer dans un championnat professionnel belge au lieu de végéter dans un championnat amateur français. Par cette opération le LOSC bénéficiait d'une médiatisation de ses joueurs et donc d'une plus-value financière. Sans compter que cette opération était moins couteuse pour le LOSC que si ses joueurs évoluaient dans une division inférieure française." L'Excel a assuré qu'il était en train d'explorer plusieurs pistes pour "assurer la continuité du club" et "a bon espoir que l'une d'entre elles sera menée à bien dans un délai raisonnable".