"Notre groupe de travail relatif au programme antidopage dans le tennis a marqué son accord pour introduire le passeport biologique dans notre sport. C'est une étape importante dans la mesure où il fournit un excellent outil dans la lutte contre le dopage", a expliqué Francesco Ricci Bitti, président de l'ITF. Cet outil de détection, comprenant un profil sanguin et un profil stéroïdien obtenu à partir des urines de l'athlète, est utilisée depuis quelques années en cyclisme et en athlétisme.

En football également, la Fifa réfléchit au meilleur moyen de l'introduire d'une manière définitive. Considéré comme une des armes antidopage les plus efficaces, la Fifa s'est engagée à l'utiliser lors de la Coupe des Confédérations'2013 et la Coupe du Monde'2014. Chaque joueur participant à ces tournois sera soumis à des tests en compétition et hors compétition.

Plus tôt dans l'année, quelques joueurs de tennis, et non des moindres, comme Rafael Nadal, Roger Federer ou André Agassi, avaient émis des critiques sur la politique antidopage mis en place dans le monde du tennis.

"Notre groupe de travail relatif au programme antidopage dans le tennis a marqué son accord pour introduire le passeport biologique dans notre sport. C'est une étape importante dans la mesure où il fournit un excellent outil dans la lutte contre le dopage", a expliqué Francesco Ricci Bitti, président de l'ITF. Cet outil de détection, comprenant un profil sanguin et un profil stéroïdien obtenu à partir des urines de l'athlète, est utilisée depuis quelques années en cyclisme et en athlétisme. En football également, la Fifa réfléchit au meilleur moyen de l'introduire d'une manière définitive. Considéré comme une des armes antidopage les plus efficaces, la Fifa s'est engagée à l'utiliser lors de la Coupe des Confédérations'2013 et la Coupe du Monde'2014. Chaque joueur participant à ces tournois sera soumis à des tests en compétition et hors compétition. Plus tôt dans l'année, quelques joueurs de tennis, et non des moindres, comme Rafael Nadal, Roger Federer ou André Agassi, avaient émis des critiques sur la politique antidopage mis en place dans le monde du tennis.