"La suspension sera levée à l'issue de ces 6 mois de probation à condition" que Kyrgios se plie à certaine mesures durant cette période, comme le respect à la lettre du code de conduite, le soutien d'un coach mental sur les tournois et "l'aide d'un professionnel spécialisé dans le comportement" durant la période sans compétition (Novembre-décembre), précise l'ATP.