Kim Cljsters, 38 ans, était montée pour la dernière fois sur le court lors de l'US Open 2020 où elle avait été éliminée par la Russe Ekaterina Alexandrova. Elle n'a pas encore participé à un tournoi en 2021.

La Limbourgeoise avait joué un match d'exhibition, perdu sur un double 6-4, 6-4, contre l'Américaine Sloane Stephens à Atlanta le 26 juillet dernier. Elle jouait alors son premier match depuis près d'un an. Kim Clijsters avait ensuite renoncé à disputer l'US Open.

Kim Clijsters avait effectué son retour sur le circuit l'an dernier, sortant de sa retraite (depuis 2012) pour la troisième fois. L'ex-numéro 1 mondiale, aujourd'hui 1093e cu classement WTA, peut bénéficier d'invitations sur le circuit sur base de ses victoires en Grand Chelem (4). Elle n'a joué que trois tournois et trois matches en 2020, battue à chaque fois au premier tour, avant que la pandémie de coronavirus ne paralyse le circuit.

Elle avait ensuite été opérée du genou en octobre 2020 et avait été contaminée par le covid en début d'année, devant reporter son retour sur le court.

Kim Cljsters, 38 ans, était montée pour la dernière fois sur le court lors de l'US Open 2020 où elle avait été éliminée par la Russe Ekaterina Alexandrova. Elle n'a pas encore participé à un tournoi en 2021. La Limbourgeoise avait joué un match d'exhibition, perdu sur un double 6-4, 6-4, contre l'Américaine Sloane Stephens à Atlanta le 26 juillet dernier. Elle jouait alors son premier match depuis près d'un an. Kim Clijsters avait ensuite renoncé à disputer l'US Open. Kim Clijsters avait effectué son retour sur le circuit l'an dernier, sortant de sa retraite (depuis 2012) pour la troisième fois. L'ex-numéro 1 mondiale, aujourd'hui 1093e cu classement WTA, peut bénéficier d'invitations sur le circuit sur base de ses victoires en Grand Chelem (4). Elle n'a joué que trois tournois et trois matches en 2020, battue à chaque fois au premier tour, avant que la pandémie de coronavirus ne paralyse le circuit. Elle avait ensuite été opérée du genou en octobre 2020 et avait été contaminée par le covid en début d'année, devant reporter son retour sur le court.