"Je suis confiant aussi sur le fait que toutes nos joueuses voudront être présentes. Pour le lieu et la surface, c'est encore trop tôt pour le dire".

Dans le groupe mondial II ce week-end, l'Espagne a battu le Japon 2-3 sans ses deux têtes d'affiche, Garbine Muguruza (WTA 15) et Carla Suarez Navarro (WTA 26). "L'Espagne peut très bien jouer. Honnêtement, je ne sais pas avec quelles joueuses elle viendra, mais je m'attends toujours à trouver la meilleure équipe en face. Mais même là, je reste confiant par rapport à la qualité de notre équipe."

Contre la France (défaite 1-3), Van Herck dirigeait son premier match en tant que capitaine de l'équipe de Fed Cup. "On a déjà préparé des réunions pour analyser cela. C'est sûr qu'on aura plus d'expériences pour ce deuxième match. Il faut essayer de se voir le plus possible, d'être souvent en contact. La préparation est très importante."

Jeudi, Van Herck, qui possède une double casquette, sera à Madrid pour le tirage au sort de la nouvelle version de la Coupe Davis, avec une phase finale disputée en un seul lieu et réunissant 18 équipes. "Je suis très curieux de voir cette formule", a confié le capitaine de Coupe Davis. "Nous aurons plus d'informations et pourrons voir comment préparer cela pour les supporters, ce qui est important aussi. Concernant les adversaires, c'est bien d'être têtes de série, mais on pourrait tout de même rencontrer de fortes équipes, comme l'Espagne avec Nadal."