À le voir engloutir son plat de pâtes en quatrième vitesse, on croirait voir un homme pressé. Hyperactif, Joachim Gérard l'est sans doute un peu et il y a même fort à parier que c'est ça qui lui permet de franchir les barrières. Celles de son handicap. D'une chaise roulante devenue sa force. D'un fauteuil en forme d'emblème pour ce champion atteint de la polio depuis son plus jeune âge.
...