La ville de Londres a décidé de renommer les 361 stations de son réseau souterrain pour les JO, du nom de champions olympiques et de légendes des JO comme Jesse Owens, le sprinter noir américain au quadruple médailles d'or en 1936 à Berlin (Allemagne). Un autre Américain, le nageur Michael Phelps a reçu lui l'honneur de donner son nom à la principale station du métro londonien : Stratford.

Justine Henin, championne olympique du simple en tennis lors des jeux d'Athènes en 2004, figure sur la ligne qui mène à Wimbledon. "Sa station" est située après celle de l'Allemand Michael Stich et avant celles des soeurs Williams, Serena puis Venus sur le trajet menant au complexe qui accueillera, sur gazon, les épreuves de tennis des JO.

Chaque ligne est axée sur un sport et 12 nations sont représentées. En vrac, sur la Docklands Light Railway, près de Stratford, avec Cassius Clay, alias Muhammad Ali, champion olympique de boxe en 1960, ou Zola Budd, Carl Lewis, Ian Thorpe, Steve Redgrave, Rafaël Nadal, Bob Beamon, Michael Jordan, Magic Johnson, Cathy Freeman, Abebe Bikila...

Cette carte du métro londonien a été redessinée par Alex Trickett, rédacteur en chef du site des sports de la BBC et David Brooks, historien du sport.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La ville de Londres a décidé de renommer les 361 stations de son réseau souterrain pour les JO, du nom de champions olympiques et de légendes des JO comme Jesse Owens, le sprinter noir américain au quadruple médailles d'or en 1936 à Berlin (Allemagne). Un autre Américain, le nageur Michael Phelps a reçu lui l'honneur de donner son nom à la principale station du métro londonien : Stratford. Justine Henin, championne olympique du simple en tennis lors des jeux d'Athènes en 2004, figure sur la ligne qui mène à Wimbledon. "Sa station" est située après celle de l'Allemand Michael Stich et avant celles des soeurs Williams, Serena puis Venus sur le trajet menant au complexe qui accueillera, sur gazon, les épreuves de tennis des JO. Chaque ligne est axée sur un sport et 12 nations sont représentées. En vrac, sur la Docklands Light Railway, près de Stratford, avec Cassius Clay, alias Muhammad Ali, champion olympique de boxe en 1960, ou Zola Budd, Carl Lewis, Ian Thorpe, Steve Redgrave, Rafaël Nadal, Bob Beamon, Michael Jordan, Magic Johnson, Cathy Freeman, Abebe Bikila... Cette carte du métro londonien a été redessinée par Alex Trickett, rédacteur en chef du site des sports de la BBC et David Brooks, historien du sport. Sportfootmagazine.be, avec Belga