"Aujourd'hui, c'était encore un peu mieux. Il y a eu de très bonnes choses, même si à deux reprises, je sers à 5-2 pour le gain du set et du match et je concède ma mise en jeu. Je dois continuer à être rigoureux sur chaque service, sur chaque balle pour conclure. Je ne suis pas encore au stade où avec la confiance, je conclus en jouant agressif et libéré. Mais bon, à 5-4, je me suis bien remobilisé et j'ai pu finir avec deux très beaux revers long de ligne".

David Goffin sera déjà de retour sur le court, mardi soir. Sur le Grandstand, le numéro 1 belge tentera d'enchaîner contre le jeune Américain Frances Tiafoe (ATP 34), 21 ans, qui a mis fin au parcours du vétéran David Ferrer (ATP 155), 35 ans, tombeur d'Alexander Zverev (ATP 3).

"Tiafoe, aux États-Unis, sera très motivé", a estimé David Goffin. "Ce ne sera pas un match évident. Il a très bien entamé la saison avec un beau parcours à Melbourne (il avait atteint les quarts de finale en battant Kevin Anderson et Grigor Dimitrov, ndlr). "Il est très puissant et ce ne sera pas facile de le jouer ici, avec le public qui sera derrière lui. Il faudra être là sur chaque point".