Le numéro 1 belge, 14e joueur mondial, est la 2e tête de série du tournoi anversois. Dispensé de premier tour, il entrera en lice jeudi au deuxième tour face au vainqueur du duel entre le Français Ugo Humbert (ATP 70) et le Slovaque Jozef Kovalik (ATP 176), présent dans la Métropole grâce à un classement protégé.

"Je me sens bien après deux bonnes semaines en Asie", a déclaré David Goffin lundi en conférence de presse à Anvers. "C'est toujours mieux de revenir avec de la confiance. Il me reste quelques jours pour préparer, me remettre du décalage, retrouver les sensations de l'indoor".

Goffin dispute l'European Open pour la troisième fois. Lors de la première édition en 2016, il avait été éliminé en demi-finale par l'Argentin Diego Schwartzman. L'année suivante, il avait été sorti en quarts de finale par le Grec Stefanos Tsitsipas, et avait déclaré forfait en 2018.

"Je suis content de revenir cette année", affirme le Liégeois. "Cette fin de saison, ce n'est que du bonus, je me sens bien, je n'ai rien à défendre. Si on m'avait dit en début d'année que je pourrais encore viser une place au Masters, j'aurais signé directement. Je vais essayer de continuer le plus longtemps possible sur ma lancée, mais c'est difficile de se projeter en fin de saison, je prends match après match".