Goffin a expliqué la fin du 3e set qu'il a pourtant mené 3-1 avant de la perdre 4-6. "J'ai eu une opportunité de faire le break à 5-4 et de servir pour le match. Mais il a commencé à bien jouer. Il a mieux contrôlé les balles, il a été plus agressif et moi je bougeais très très mal. J'ai eu du mal un peu physiquement."

Le N.1 belge a été soigné au début du 5e set : "Je sentais ma hanche et mon adducteur dans mes déplacements sur le côté, peut-être parce que cela (la température, NDLR) a refroidi fortement (il faisait nuit, NDLR). J'ai eu de la chance dans le jeu où il menait et où il fait deux doubles fautes pour me remettre dedans. Ensuite j'ai mené 4-2, 5-3 et là encore cela se joue à rien."

Interrogé sur son prochain adversaire le Russe Andrey Rublev (ATP 16/N.17) : "Cela va cogner. C'est l'homme en forme. Il a gagné deux tournois et est invaincu cette année. Je vais essayer à l'expérience que j'ai davantage que lui. Mais ce ne sera pas évident."

Goffin a expliqué la fin du 3e set qu'il a pourtant mené 3-1 avant de la perdre 4-6. "J'ai eu une opportunité de faire le break à 5-4 et de servir pour le match. Mais il a commencé à bien jouer. Il a mieux contrôlé les balles, il a été plus agressif et moi je bougeais très très mal. J'ai eu du mal un peu physiquement." Le N.1 belge a été soigné au début du 5e set : "Je sentais ma hanche et mon adducteur dans mes déplacements sur le côté, peut-être parce que cela (la température, NDLR) a refroidi fortement (il faisait nuit, NDLR). J'ai eu de la chance dans le jeu où il menait et où il fait deux doubles fautes pour me remettre dedans. Ensuite j'ai mené 4-2, 5-3 et là encore cela se joue à rien." Interrogé sur son prochain adversaire le Russe Andrey Rublev (ATP 16/N.17) : "Cela va cogner. C'est l'homme en forme. Il a gagné deux tournois et est invaincu cette année. Je vais essayer à l'expérience que j'ai davantage que lui. Mais ce ne sera pas évident."