"Le matin, on se demande toujours, en fonction de la météo et du vent, comment va être la qualité de l'air", a-t-il raconté. "Aujourd'hui, par exemple, il n'y a pas de problème. Cette semaine, quand la qualité de l'air était la moins bonne, j'ai eu la chance de pouvoir m'entraîner avec le toit fermé. À Sydney, lors d'un de nos jours de repos, j'en ai aussi profité pour rester à l'intérieur. J'ai pensé à porter un masque, mais finalement non, je ne l'ai pas fait. Je ne souffre pas d'asthme, mais je ne me suis pas exposé non plus et forcé à jouer quand les conditions étaient les plus délicates."

La communauté du tennis s'est en tout cas mobilisée pour venir en aide aux victimes de cette terrible catastrophe. L'Australien Nick Kyrgios (ATP 26) a été le premier à lancer le mouvement en décidant de donner 200 dollars par ace qu'il servirait durant la tournée australienne. Et d'autres, comme Serena Williams (WTA 9), qui a offert le prize-money de son titre à Auckland, Rafael Nadal (ATP 1) et Roger Federer (ATP 3) ont suivi. David Goffin va dès lors également emboîter le pas.

"Je n'ai pas fait un don", a-t-il confié. "Maintenant, quand je vois qu'avec les jours qui passent, les joueurs se mobilisent l'un après l'autre, que l'ATP aussi a récolté pas mal de fonds, je vais moi aussi en faire un", a conclu le Liégeois qui, en cas de beau parcours à Melbourne, pourrait retrouver une place dans le top-10 à l'ATP pour la première fois depuis la fin de l'été 2018.

"Le matin, on se demande toujours, en fonction de la météo et du vent, comment va être la qualité de l'air", a-t-il raconté. "Aujourd'hui, par exemple, il n'y a pas de problème. Cette semaine, quand la qualité de l'air était la moins bonne, j'ai eu la chance de pouvoir m'entraîner avec le toit fermé. À Sydney, lors d'un de nos jours de repos, j'en ai aussi profité pour rester à l'intérieur. J'ai pensé à porter un masque, mais finalement non, je ne l'ai pas fait. Je ne souffre pas d'asthme, mais je ne me suis pas exposé non plus et forcé à jouer quand les conditions étaient les plus délicates." La communauté du tennis s'est en tout cas mobilisée pour venir en aide aux victimes de cette terrible catastrophe. L'Australien Nick Kyrgios (ATP 26) a été le premier à lancer le mouvement en décidant de donner 200 dollars par ace qu'il servirait durant la tournée australienne. Et d'autres, comme Serena Williams (WTA 9), qui a offert le prize-money de son titre à Auckland, Rafael Nadal (ATP 1) et Roger Federer (ATP 3) ont suivi. David Goffin va dès lors également emboîter le pas. "Je n'ai pas fait un don", a-t-il confié. "Maintenant, quand je vois qu'avec les jours qui passent, les joueurs se mobilisent l'un après l'autre, que l'ATP aussi a récolté pas mal de fonds, je vais moi aussi en faire un", a conclu le Liégeois qui, en cas de beau parcours à Melbourne, pourrait retrouver une place dans le top-10 à l'ATP pour la première fois depuis la fin de l'été 2018.