Goffin : "Medvedev, c'est le joueur en forme depuis le milieu de l'année dernière"

18/01/19 à 09:07 - Mise à jour à 09:15

Source: Belga

David Goffin (ATP 22) va tenter de se qualifier pour la troisième fois de sa carrière pour les huitièmes de finale à l'Australian Open, ce samedi. Dans la Melbourne Arena, le Liégeois de 28 ans rencontrera le Russe Daniil Medvedev (ATP 19), 22 ans, auteur d'une remarquable progression ces six derniers mois avec des victoires aux tournois de Winston-Salem et Tokyo fin 2018, et une finale à Brisbane il y a deux semaines.

Goffin : "Medvedev, c'est le joueur en forme depuis le milieu de l'année dernière"

David Goffin (archives) © BELGAIMAGE

"Je ne le connais pas bien. Je ne me suis pas beaucoup entraîné avec lui", a-t-il expliqué. "Mais c'est le joueur en forme depuis le milieu de l'année dernière des joueurs en forme de ces six derniers mois. Il a gagné un paquet de matches, des tournois. Cette année encore, il a commencé extrêmement fort avec une finale à Brisbane (NdlR : il a battu Murray, Raonic et Tsonga avant de s'incliner contre Nishikori). Il est même mieux classé que moi pour le moment. Cela va donc être un match difficile, mais si j'arrive à reproduire un troisième bon match, ce ne sera que du bonus."

Il s'agira de la toute première rencontre sur le circuit entre David Goffin et Daniil Medvedev. Le N.1 belge, cela dit, sait plus ou moins à quoi s'attendre.

"Il a des frappes assez plates et il sert bien. Il est grand et même quand il est loin il arrive toujours à avoir un bon contact avec la balle. Il est solide et décentre très peu. Il faudra essayer de l'agresser de le faire bouger. On verra, je ne sais pas comment il tient physiquement, sur la longueur. Moi, en tout cas, je me sens bien. Je vais essayer de continuer dans le même état d'esprit et faire le maximum pour le pousser dans ses derniers retranchements."

"David peut négocier Medvedev. Il y a moyen"

Thierry Van Cleemput, le coach de David Goffin, s'attend à un match difficile pour son protégé, au troisième tour de l'Australian Open.

"Medvedev a très bien commencé l'année. Et il fait partie de cette relève qui est déjà là, car il est dans le Top 20, au même titre qu'un Tsitsipas, qu'un Coric, mais aussi qu'un Chung, qui a eu des bobos, ou que Shapovalov. C'est un garçon qui ne pratique pas du tout un tennis conventionnel. C'est tellement frappé, tellement plat. Mais David peut négocier ce genre d'adversaire. Il y a moyen, mais il faudra vraiment faire un travail spécifique pour être bien campé sur les jambes et résister aux assauts."

Thierry Van Cleemput sait également ce qu'il aimerait réaliser avec David Goffin en 2019. Et comment le numéro un belge va devoir se profiler.

"C'est sur le plan de la solidité que je veux voir David s'améliorer, et surtout de la solidité mentale. Je veux qu'il soit plus opiniâtre en 2019, beaucoup plus constant. C'est mathématique pour avoir un bon classement. Il faut prendre des points dans les grands rendez-vous et puis, il faut aller chercher la concurrence qui s'est encore accrue. Le Top 30 est devenu très fort", a-t-il expliqué. "David a fait une bonne préparation hivernale. Je ne dis pas que cela va payer ici en Australie, mais je suis certain qu'à moyen terme, il devrait en recueillir les fruits."