Contrairement à l'année dernière, David Goffin (ATP 46) et Steve Darcis (ATP 93) sont restés en Belgique pendant leur court hiver. "L'année a été longue et nous voulions passer du temps en famille", déclarent-ils à l'unisson. Aujourd'hui, Goffin se rend à Brisbane pour y préparer l'Open d'Australie. Hier, Darcis a pris l'avion à destination de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Ils se rencontreront peut-être une semaine plus tard au tournoi d'Auckland et de toute façon, ils disputeront ensemble le double à Melbourne.

Les deux francophones ont effectué un stage de trois jours à Spa, pour affûter leur condition physiques. Goffin, Darcis et des jeunes comme Yannick Reuter et Julien Cagnina ont couru, pédalé, joué au football et roulé en quad, jusqu'à l'épuisement. "Nous avons déjà inséré de courtes séances de tennis à notre programme mais à partir de maintenant, le tennis stricto sensu retrouve la priorité. Grâce à l'intensité de notre entraînement, je nous trouve déjà en bonne condition", déclare Darcis. Le Liégeois le plus chevronné des deux aura bientôt 29 ans et va devenir père. Il dévoile pourquoi il a travaillé avec un tel acharnement en décembre: "Je veux surtout éviter les blessures. C'est primordial. Si je parviens à disputer beaucoup de matches en début d'année, les résultats suivront automatiquement."

Goffin, âgé de 22 ans, tient des propos similaires : "Un bon départ est très important. Cela m'ôterait déjà un poids des épaules. Ceci dit, je sais que je dois confirmer la saison dernière. C'est inhérent à mon job. Chaque année, un joueur de tennis doit défendre ses points. Je ne me fixe pas d'objectif au classement pour ne pas devoir répondre à des attentes inutiles. Je veux avant tout améliorer mon tennis. Les résultats en dépendent."?

Par Filip Dewulf

Contrairement à l'année dernière, David Goffin (ATP 46) et Steve Darcis (ATP 93) sont restés en Belgique pendant leur court hiver. "L'année a été longue et nous voulions passer du temps en famille", déclarent-ils à l'unisson. Aujourd'hui, Goffin se rend à Brisbane pour y préparer l'Open d'Australie. Hier, Darcis a pris l'avion à destination de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Ils se rencontreront peut-être une semaine plus tard au tournoi d'Auckland et de toute façon, ils disputeront ensemble le double à Melbourne.Les deux francophones ont effectué un stage de trois jours à Spa, pour affûter leur condition physiques. Goffin, Darcis et des jeunes comme Yannick Reuter et Julien Cagnina ont couru, pédalé, joué au football et roulé en quad, jusqu'à l'épuisement. "Nous avons déjà inséré de courtes séances de tennis à notre programme mais à partir de maintenant, le tennis stricto sensu retrouve la priorité. Grâce à l'intensité de notre entraînement, je nous trouve déjà en bonne condition", déclare Darcis. Le Liégeois le plus chevronné des deux aura bientôt 29 ans et va devenir père. Il dévoile pourquoi il a travaillé avec un tel acharnement en décembre: "Je veux surtout éviter les blessures. C'est primordial. Si je parviens à disputer beaucoup de matches en début d'année, les résultats suivront automatiquement."Goffin, âgé de 22 ans, tient des propos similaires : "Un bon départ est très important. Cela m'ôterait déjà un poids des épaules. Ceci dit, je sais que je dois confirmer la saison dernière. C'est inhérent à mon job. Chaque année, un joueur de tennis doit défendre ses points. Je ne me fixe pas d'objectif au classement pour ne pas devoir répondre à des attentes inutiles. Je veux avant tout améliorer mon tennis. Les résultats en dépendent."?Par Filip Dewulf