"Je vais d'abord savourer la victoire", a-t-il expliqué. "Et ensuite, je vais bien me préparer. En début de tournoi, je pense qu'il n'y aura pas trop de problème. C'est plutôt quand on enchaîne plusieurs bagarres l'une après l'autre et que l'on a deux jours de repos, qu'on se dit : 'est-ce que l'on ne risque pas de sortir du tournoi' ? D'un coup, cela peut être bizarre parce que le corps réagit différemment. Là, je ne suis pas fatigué. Je n'ai pas laissé trop d'énergie sur le court."

Ce lundi, David Goffin en profitera ainsi pour aller jeter un coup d'oeil à son futur adversaire. Le N.1 belge attend désormais le gagnant du match qui opposera sur le court N.10, à 11h, le jeune Serbe Miomir Kecmanovic (ATP 83), 19 ans, à l'Américain Denis Kudla (ATP 79), 26 ans.

"Je vais regarder un peu. J'espère qu'ils vont laisser pas mal d'énergie", a-t-il souri. "On verra bien. Je ne se sais pas trop ce que cela va donner. Ce sont deux joueurs qui jouent plutôt mieux sur dur, mais il y a un jeune joueur, le Serbe, Kecmanovic, qui sort des juniors et joue vraiment bien. Il faudra dans les deux cas faire un bon match, faire bouger l'autre, pour ne pas qu'il soit à l'aise sur terre", conclut-il.