A sa décharge il n'était plus monté sur un court depuis le quart de finale du 10 juillet contre Novak Djokovic, sur l'herbe de Wimbledon.

Il a maintenant rendez-vous avec l'Argentin Guido Pella (ATP 24) au premier tour de la Coupe Rogers à Montréal.

Derrière lui, dans la hiérarchie nationale, les autres Belges sont hors du top 100.

Kimmer Coppejans (+1) est en effet 132e, Ruben Bemelmans (-2) 190e et Steve Darcis (-2) 195e.

Dans le haut du classement, le grand bénéficiaire est Stefanos Tsitsipas, demi-finaliste dans la capitale fédérale américaine.

Eliminé par l'Australien Nick Kyrgios, Le Grec entre en effet pour la première fois de sa carrière dans le top 5 à seulement 20 ans, un an jour pour jour après avoir intégré le top 30.

Il ne compte toutefois que cinq points d'avance sur le Japonais Kei Nishikori (4045-4040), alors qu'il en a 600 à défendre cette semaine à Montréal.

L'Allemand Alexander Zverev, absent à Washington, alors qu'il était le tenant du titre, tombe de la 5e à la 7e place, son plus mauvais classement depuis deux ans (14 août 2017).

Kyrgios, qui lui a succédé au palmarès, bondit de 25 places pour se retrouver dans le top 30 (27e).

Ce qui lui vaudra d'être tête de série à l'US Open, s'il parvient à s'y maintenir d''ici là...