La Russe, 24 ans, a en effet connu une fameuse traversée du désert après trois opérations au genou gauche qui l'ont privée de tennis de juillet 2016 à avril 2018. "Je suis déjà très heureuse d'être là. L'Open d'Australie est mon tournoi préféré", a-t-elle confié.

"Cela devait être une simple opération du ménisque, mais elle a été ratée", a-t-elle raconté à l'agence Belga à Melbourne. "Cela été très dur à vivre, d'autant que j'avais commencé cette année 2016 par un huitième de finale ici à l'Open d'Australie contre Serena Williams. Là, je reviens petit à petit. J'ai bien terminé l'année 2018 en remportant mon premier titre WTA, à Tashkent, et en me hissant en quart de finale à Linz et Luxembourg."

Il s'agira de la première confrontation sur le circuit entre Margarita Gasparyan et Elise Mertens. "Je n'ai encore jamais joué contre elle, mais je sais qu'elle a fait d'énormes progrès ces derniers temps", a-t-elle expliqué. "Je me rappelle avoir vu à la télévision son quart de finale ici contre Svitolina. C'était impressionnant. Ce ne sera pas évident, mais j'ai déjà battu Bertens l'an dernier à Linz. Alors pourquoi pas? Mes points forts sont ma mentalité, mon service et mon revers à une main. Je le frappais à deux mains quand j'étais petite, mais après avoir Federer j'ai changé. Et je ne regrette pas", conclut-elle.