La Britannique Johanna Konta (WTA 7) qui menait 6-2, 3-1 face à Sorana Cirstea (WTA 62) était sur le point d'égaliser après la première rencontre remportée 6-4, 6-1 par Simona Halep (WTA 5) contre Heather Watson (WTA 113), lorsqu'elle a craqué.

Elle avait tant bien que mal surmonté les cris hostiles du public, mais n'en pouvait plus d'être insultée par Nastase et a demandé en larmes au superviseur de la fédération internationale de tennis (ITF) Andreas Egli d'intervenir.

Celui-ci a alors exclu le Roumain, qui avait également insulté l'arbitre ainsi que la capitaine britannique Anne Keothavong. Nastase, qui avait déjà reçu deux avertissements, a dû rentrer aux vestiaires, encadré par des officiels, et la rencontre a été interrompue une demi-heure.

Konta a finalement gagné 6-2, 6-3. Les deux équipes sont donc à égalité, une victoire partout, avant les trois matches de dimanche.

L'accréditation du capitaine roumain a été confisquée et ne lui sera pas rendue ce week-end.

La fédération internationale de tennis avait déjà ouvert une enquête à l'encontre de Nastase qui avait tenu des propos désobligeants vendredi en conférence de presse, se demandant notamment quelle couleur aura le bébé de Serena Williams.

Nastase, 70 ans, s'est également accroché avec des journalistes samedi.

La Roumanie s'était inclinée 1-3 contre la Belgique au premier tour.

La Britannique Johanna Konta (WTA 7) qui menait 6-2, 3-1 face à Sorana Cirstea (WTA 62) était sur le point d'égaliser après la première rencontre remportée 6-4, 6-1 par Simona Halep (WTA 5) contre Heather Watson (WTA 113), lorsqu'elle a craqué. Elle avait tant bien que mal surmonté les cris hostiles du public, mais n'en pouvait plus d'être insultée par Nastase et a demandé en larmes au superviseur de la fédération internationale de tennis (ITF) Andreas Egli d'intervenir. Celui-ci a alors exclu le Roumain, qui avait également insulté l'arbitre ainsi que la capitaine britannique Anne Keothavong. Nastase, qui avait déjà reçu deux avertissements, a dû rentrer aux vestiaires, encadré par des officiels, et la rencontre a été interrompue une demi-heure. Konta a finalement gagné 6-2, 6-3. Les deux équipes sont donc à égalité, une victoire partout, avant les trois matches de dimanche. L'accréditation du capitaine roumain a été confisquée et ne lui sera pas rendue ce week-end. La fédération internationale de tennis avait déjà ouvert une enquête à l'encontre de Nastase qui avait tenu des propos désobligeants vendredi en conférence de presse, se demandant notamment quelle couleur aura le bébé de Serena Williams. Nastase, 70 ans, s'est également accroché avec des journalistes samedi. La Roumanie s'était inclinée 1-3 contre la Belgique au premier tour.