La Fédération belge de tennis a fait appel à Kirsten Flipkens (WTA 176), Tamaryn Hendler (WTA 210), Alison Van Uytvanck (WTA 288) et An-Sophie Mestach (WTA 870) pour défier les Japonaises sur surface dure, à l'Ariake Colosseum de Tokyo.

Yanina Wickmayer, qui prépare la saison sur terre battue, a renoncé à faire le voyage au Japon, préférant se concentrer pour l'instant sur sa carrière sur le circuit WTA. Wickmayer a remporté 17 des 26 matches qu'elle a joués pour l'équipe belge de Fed Cup. Kim Clijsters, qui dispute sa dernière saison sur le circuit, avait déjà indiqué il y a plusieurs mois qu'elle renonçait à la Fed Cup.

"C'est dommage que les deux meilleures joueuses belges ne fassent pas partie de l'équipe", a déclaré Ann Devries, capitaine de l'équipe belge dans un communiqué transmis par la VTV, l'aile flamande de la fédération. "Kim Clijsters souhaite s'en tenir à un programme limité concentré sur les Grand Chelem et les Jeux Olympiques pour l'année de ses adieux", a expliqué la coach belge.

"Yanina Wickmayer donne momentanément la préférence à sa carrière sur le circuit WTA. Le match de Fed Cup sera disputé sur surface dure au Japon. C'est difficile à combiner avec la préparation de la saison sur terre battue en Europe. En outre, Yanina devra défendre des points importants pour son classement WTA dans les prochaines semaines", poursuit Ann Devries. "Nous comprenons sa décision et nous ferons le maximum pour signer un bon résultat. Les quatre joueuses sélectionnées ont déjà réalisé de belles prestations et sont motivées pour jouer leur meilleur tennis".

L'équipe japonaise se composera d'Ayumi Morita (WTA 82), Kimiko Date-Krumm (WTA 84), Kurumi Nara (WTA 139) et Rika Fujiwara (WTA 194), soit les joueuses qui avaient battu la Slovénie au 1er tour du Groupe mondial II en février dernier.

La Belgique doit jouer ce barrage après sa défaite 3-2 devant la Serbie, les 4 et 5 février, au Spiroudôme de Charleroi au 1er tour du Groupe mondial I.

Le vainqueur de Japon-Belgique évoluera au sein du Groupe mondial I, regroupant les huit meilleures nations mondiales.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La Fédération belge de tennis a fait appel à Kirsten Flipkens (WTA 176), Tamaryn Hendler (WTA 210), Alison Van Uytvanck (WTA 288) et An-Sophie Mestach (WTA 870) pour défier les Japonaises sur surface dure, à l'Ariake Colosseum de Tokyo. Yanina Wickmayer, qui prépare la saison sur terre battue, a renoncé à faire le voyage au Japon, préférant se concentrer pour l'instant sur sa carrière sur le circuit WTA. Wickmayer a remporté 17 des 26 matches qu'elle a joués pour l'équipe belge de Fed Cup. Kim Clijsters, qui dispute sa dernière saison sur le circuit, avait déjà indiqué il y a plusieurs mois qu'elle renonçait à la Fed Cup. "C'est dommage que les deux meilleures joueuses belges ne fassent pas partie de l'équipe", a déclaré Ann Devries, capitaine de l'équipe belge dans un communiqué transmis par la VTV, l'aile flamande de la fédération. "Kim Clijsters souhaite s'en tenir à un programme limité concentré sur les Grand Chelem et les Jeux Olympiques pour l'année de ses adieux", a expliqué la coach belge. "Yanina Wickmayer donne momentanément la préférence à sa carrière sur le circuit WTA. Le match de Fed Cup sera disputé sur surface dure au Japon. C'est difficile à combiner avec la préparation de la saison sur terre battue en Europe. En outre, Yanina devra défendre des points importants pour son classement WTA dans les prochaines semaines", poursuit Ann Devries. "Nous comprenons sa décision et nous ferons le maximum pour signer un bon résultat. Les quatre joueuses sélectionnées ont déjà réalisé de belles prestations et sont motivées pour jouer leur meilleur tennis". L'équipe japonaise se composera d'Ayumi Morita (WTA 82), Kimiko Date-Krumm (WTA 84), Kurumi Nara (WTA 139) et Rika Fujiwara (WTA 194), soit les joueuses qui avaient battu la Slovénie au 1er tour du Groupe mondial II en février dernier. La Belgique doit jouer ce barrage après sa défaite 3-2 devant la Serbie, les 4 et 5 février, au Spiroudôme de Charleroi au 1er tour du Groupe mondial I. Le vainqueur de Japon-Belgique évoluera au sein du Groupe mondial I, regroupant les huit meilleures nations mondiales. Sportfootmagazine.be, avec Belga