Les Belges de Dominique Monami, avec des victoires de Kirsten Flipkens, Yanina Wickmayer et Elise Mertens se sont imposées en Roumanie (1-3) au premier tour du groupe mondial II et joueront un barrage les 22 et 23 avril prochain pour remonter dans le groupe mondial I.

L'adversaire des Belges sera connu mardi à l'issue du tirage au sort à Londres (12h00). La Belgique n'est pas tête de série et rencontrera soit la France, 2e mondiale, la Russie, 3e sur le podium avec le gain d'une place, l'Allemagne, 6e (-3) ou les Pays-Bas, 8e mondiale (-3).

La Belgique jouera à domicile si elle hérite des Pays-Bas. Elle évoluera en déplacement si elle tombe sur la France ou la Russie. Le lieu de la confrontation éventuelle face à l'Allemagne sera tirée au sort.

Les demi-finales de la Fed Cup opposeront les Etats-Unis (ITF 7/+3) à la Tchéquie, tenante du titre et toujours première nation mondiale, d'une part, la Biélorussie, 5e mondiale, à la Suisse, 4e mondiale, qui ont tous deux gagnés trois places au ranking de l'ITF.

Les Belges de Dominique Monami, avec des victoires de Kirsten Flipkens, Yanina Wickmayer et Elise Mertens se sont imposées en Roumanie (1-3) au premier tour du groupe mondial II et joueront un barrage les 22 et 23 avril prochain pour remonter dans le groupe mondial I. L'adversaire des Belges sera connu mardi à l'issue du tirage au sort à Londres (12h00). La Belgique n'est pas tête de série et rencontrera soit la France, 2e mondiale, la Russie, 3e sur le podium avec le gain d'une place, l'Allemagne, 6e (-3) ou les Pays-Bas, 8e mondiale (-3). La Belgique jouera à domicile si elle hérite des Pays-Bas. Elle évoluera en déplacement si elle tombe sur la France ou la Russie. Le lieu de la confrontation éventuelle face à l'Allemagne sera tirée au sort. Les demi-finales de la Fed Cup opposeront les Etats-Unis (ITF 7/+3) à la Tchéquie, tenante du titre et toujours première nation mondiale, d'une part, la Biélorussie, 5e mondiale, à la Suisse, 4e mondiale, qui ont tous deux gagnés trois places au ranking de l'ITF.