Bonaventure, préférée à Alison Van Uytvanck, a perdu sa mise en jeu d'entrée, voyant son adversaire prendre le large (0-3). Menée 1-4, Bonaventure a aligné douze points et trois jeux blancs pour recoller à quatre jeux partout. Un nouveau break, confirmé dans la foulée, a permis à la Stavelotaine de prendre les commandes de la partie (6-4). Le deuxième set aura été à sens unique. Intraitable au service, Muguruza a plié la manche sur le score de 0-6 en 23 petites minutes. Impressionnante de pugnacité, Bonaventure ne s'est pas démontée après avoir encaissé cette roue de bicyclette, que du contraire.

Beaucoup plus entreprenante que son adversaire, notamment en coup droit, Bonaventure s'est procurée trois balles de match sur la mise en jeu de l'Espagnole à 5-3, sans parvenir à les convertir. Sur son service, il n'aura fallu qu'une occasion à Bonaventure pour l'emporter au terme d'un âpre combat de 1h50 de jeu. Si Kirsten Flipkens (WTA 59) devrait, en principe, affronter Carla Suarez Navarro (WTA 27) dans le match N.4, Van Herck peut encore changer l'identité de la joueuse qui va monter sur le court. Un potentiel double décisif pourrait opposer, sous réserve du choix des capitaines, Ysaline Bonaventure/Yanina Wickmayer à Aliona Bolsova Zadoinov/Maria Jose Martinez. Samedi, Flipkens a profité de la surface rapide du Complexe Sportif Lange Munte pour surprendre Muguruza en trois sets. Ensuite, Alison Van Uytvanck (WTA 52) n'a pas réussi à doubler l'avance belge. Elle s'est logiquement inclinée (6-3, 6-2) face à la solide Carla Suarez Navarro.