La victoire, certes un peu inattendue, de Flipkens, sur Muguruza, avait rendu moins angoissante, la tâche de Van Uytvanck (WTA 52) face à Suarez Navarro. Même si la victoire demeurait très souhaitable. Mais de victoire, il n'en a jamais été question dans ce match à sens unique, où la Belge n'a pas été en mesure de tenir tête, et encore moins de dominer son adversaire. Du moins à partir du moment où elle a laissé filer le huitième jeu du premier set sur son service, et la manche, 6-3, dans la foulée. Elle a ensuite concédé d'entrée un nouveau break dans le set suivant, puis un deuxième, à 1-3. Van Uytvanck a ensuite retardé l'échéance, en revenant à 2-5, après avoir été menée 15-30. Ce vague sursaut n'a pas empêché Carla Suarez Navarro de conclure sur son service après avoir galvaudé deux balles de matches. La troisième a été perdue par la Belge, dont l'amortie n'a pas atteint le filet... Dimanche, Van Uytvanck affrontera (en principe), à son tour Muguruza, puis le dernier simple opposera Flipkens à Suarez Navarro. Enfin le double qui pourrait être décisif si chaque équipe remporte un match, clôturera le duel. Les équipes annoncées pour cette dernière rencontre sont Ysaline Bonaventure (WTA 226 en double) et Yanina Wickmayer (WTA 144), côté belge, Aliona Bolsova (WTA 392) et Maria José Martinez Sanchez (WTA 19), côté espagnol. L'Espagne s'était qualifiée pour ce barrage en battant le Japon, 3-2, dans le Groupe 2. La Belgique s'était pour sa part inclinée 3-2 en France, lors du premier tour du Groupe mondial.