"Vu que toutes les joueuses belges effectuent leurs meilleures prestations sur une surface plus rapide, nous en sommes rapidement venus à la conclusion que nous devions opter pour un dur rapide pour cette rencontre afin d'atteindre notre objectif : la victoire et donc le maintien dans le groupe mondial. Elise a décidé de donner la priorité à sa préparation pour la saison sur terre battue et ne sera donc pas à Courtrai", déclare Johan Van Herck. "Bien sûr, en tant que capitaine, je suis déçu. Nous donnerons tout pour nous imposer contre l'Espagne et pour garder notre place dans le top 8 du groupe mondial I.

Avec Alison, Kirsten, Ysaline et Yanina, nous avons une équipe forte avec beaucoup de talent, de confiance, d'expérience et surtout beaucoup de motivation pour défendre les couleurs belges. Nous avons à nouveau la chance de jouer devant notre public et nos filles sont super motivées pour se battre sur chaque point avec le soutien de leurs coéquipières et de leurs supporters. C'est la force de la compétition de la Fed Cup !"

La Belgique est contrainte de passer par les barrages après avoir été battue par la France au premier tour du groupe mondial début février au Country Hall de Liège, pour la première de Van Herck à la tête de l'équipe de Fed Cup.

L'Espagne avait de son côté battu le Japon au 1er tour du groupe mondial II.