Son parcours s'est achevé, sur le court n°3, sous les frappes lourdes et liftées de Samantha Stosur (WTA 22), finaliste du tournoi en 2010. La Campinoise, 31 ans, quittera toutefois Paris avec un bon sentiment après avoir fait mieux que se défendre contre l'Australienne, qui s'est imposée 6-2, 7-6 (8/6).

"Je pense qu'il s'agit de l'un de mes meilleurs matches sur terre battue", a-t-elle expliqué. "Stosur joue comme un homme, avec un coup droit très lourd et un service avec un gros kick, qui rebondit très haut. J'avais des difficultés au début, au niveau du retour, mais plus le match avançait, mieux je me sentais. J'aurais bien aimé disputer un troisième set, mais je peux être contente".

Kirsten Flipkens est passée en effet à une balle de remporter le deuxième set, lorsqu'elle mena 6-5 service à suivre dans le tie-break, mais l'Australienne, lauréate du tournoi de Strasbourg samedi dernier, a sorti le grand jeu pour s'imposer.

"J'ai pris le risque de faire service-volée, mais elle m'a sorti un passing incroyable. À l'arrivée, je perds 8-6, mais il ne faut pas oublier qu'elle est une ancienne finaliste. C'est dommage, mais je le répète, je peux être contente. Je me sens en forme et prête pour le gazon, ma période préférée de l'année", a ajouté Kirsten Flipkens, qui jouera encore en double avec l'Italienne Francesca Schiavone. "Il s'agit de son dernier Roland Garros. On va bien s'amuser".

Son parcours s'est achevé, sur le court n°3, sous les frappes lourdes et liftées de Samantha Stosur (WTA 22), finaliste du tournoi en 2010. La Campinoise, 31 ans, quittera toutefois Paris avec un bon sentiment après avoir fait mieux que se défendre contre l'Australienne, qui s'est imposée 6-2, 7-6 (8/6). "Je pense qu'il s'agit de l'un de mes meilleurs matches sur terre battue", a-t-elle expliqué. "Stosur joue comme un homme, avec un coup droit très lourd et un service avec un gros kick, qui rebondit très haut. J'avais des difficultés au début, au niveau du retour, mais plus le match avançait, mieux je me sentais. J'aurais bien aimé disputer un troisième set, mais je peux être contente". Kirsten Flipkens est passée en effet à une balle de remporter le deuxième set, lorsqu'elle mena 6-5 service à suivre dans le tie-break, mais l'Australienne, lauréate du tournoi de Strasbourg samedi dernier, a sorti le grand jeu pour s'imposer. "J'ai pris le risque de faire service-volée, mais elle m'a sorti un passing incroyable. À l'arrivée, je perds 8-6, mais il ne faut pas oublier qu'elle est une ancienne finaliste. C'est dommage, mais je le répète, je peux être contente. Je me sens en forme et prête pour le gazon, ma période préférée de l'année", a ajouté Kirsten Flipkens, qui jouera encore en double avec l'Italienne Francesca Schiavone. "Il s'agit de son dernier Roland Garros. On va bien s'amuser".