Dominique Monami a été élue lundi vice-présidente du Comité olympique et interfédéral belge (COIB). "Je suis particulièrement fière. C'est un honneur de pouvoir être au service du sport", a réagi sur Twitter l'ancienne joueuse de tennis.

Monami soutiendra Jean-Michel Saive, qui a été élu président du COIB le mois passé. La légende du tennis de table avait battu par 77 voix à 37 l'ancienne judoka Heidi Rakels.

Le mandat de Saive court jusqu'en 2025. Monami siège aussi au Conseil d'administration du COIB. Monami, 48 ans, a atteint la neuvième place du classement WTA et a remporté quatre tournois WTA.

En 2000, elle a décroché le bronze en double aux Jeux Olympiques de Sydney, aux côtés d'Els Callens.

Dominique Monami a été élue lundi vice-présidente du Comité olympique et interfédéral belge (COIB). "Je suis particulièrement fière. C'est un honneur de pouvoir être au service du sport", a réagi sur Twitter l'ancienne joueuse de tennis. Monami soutiendra Jean-Michel Saive, qui a été élu président du COIB le mois passé. La légende du tennis de table avait battu par 77 voix à 37 l'ancienne judoka Heidi Rakels. Le mandat de Saive court jusqu'en 2025. Monami siège aussi au Conseil d'administration du COIB. Monami, 48 ans, a atteint la neuvième place du classement WTA et a remporté quatre tournois WTA. En 2000, elle a décroché le bronze en double aux Jeux Olympiques de Sydney, aux côtés d'Els Callens.