"C'est la raison pour laquelle ce match contre Carreno Busta était si important", expliqua le Viennois. "Je savais que je devais le battre pour rester dans la course. Cela n'a pas été évident (NdlR : il s'est imposé 6-3, 3-6, 6-4). Il a bien remplacé Nadal. Je suis très bien entré dans la partie, mais j'ai perdu le fil lorsqu'il m'a breaké au début du deuxième set. Ensuite, c'est devenu du 50-50 et je suis très heureux d'avoir pu faire la différence en fin de troisième set. Je suis content d'avoir ma finale personnelle contre Goffin pour aller en demi-finales."

Dominic Thiem n'a pas été étincelant mercredi soir contre Pablo Carreno Busta. L'Autrichien, vainqueur du tournoi ATP 500 de Rio et demi-finaliste à Roland Garros, n'a même carrément plus rien fait de bon depuis sa défaite en huitième de finale à l'US Open contre Juan Martin Del Potro (ATP 11), où il avait mené deux sets à rien et hérité de deux balles de match. Et l'indoor n'est pas sa tasse de thé. Mais il s'accroche. Et c'est ce qu'il fera également contre David Goffin.

"David et moi, nous nous connaissons très bien. Nous avons déjà disputé de gros matches, notamment en Grand Chelem", poursuivit le Viennois, qui s'est incliné à l'Australian Open et à Monte-Carlo contre le Liégeois cette année.

"Il a commencé par un très bon match ici, et il a enchaîné par un très mauvais. Je ne sais donc pas trop à quoi m'attendre. Je suppose que ce sera dur. J'ai rencontré des difficultés à conserver mon break d'avance contre Carreno Busta dans le troisième set et je sais que je devrai lâcher mes coups et essayer de jouer plus prêt de ma ligne de fond. Je vais, en tout cas, tout donner pour me qualifier."

"C'est la raison pour laquelle ce match contre Carreno Busta était si important", expliqua le Viennois. "Je savais que je devais le battre pour rester dans la course. Cela n'a pas été évident (NdlR : il s'est imposé 6-3, 3-6, 6-4). Il a bien remplacé Nadal. Je suis très bien entré dans la partie, mais j'ai perdu le fil lorsqu'il m'a breaké au début du deuxième set. Ensuite, c'est devenu du 50-50 et je suis très heureux d'avoir pu faire la différence en fin de troisième set. Je suis content d'avoir ma finale personnelle contre Goffin pour aller en demi-finales." Dominic Thiem n'a pas été étincelant mercredi soir contre Pablo Carreno Busta. L'Autrichien, vainqueur du tournoi ATP 500 de Rio et demi-finaliste à Roland Garros, n'a même carrément plus rien fait de bon depuis sa défaite en huitième de finale à l'US Open contre Juan Martin Del Potro (ATP 11), où il avait mené deux sets à rien et hérité de deux balles de match. Et l'indoor n'est pas sa tasse de thé. Mais il s'accroche. Et c'est ce qu'il fera également contre David Goffin. "David et moi, nous nous connaissons très bien. Nous avons déjà disputé de gros matches, notamment en Grand Chelem", poursuivit le Viennois, qui s'est incliné à l'Australian Open et à Monte-Carlo contre le Liégeois cette année. "Il a commencé par un très bon match ici, et il a enchaîné par un très mauvais. Je ne sais donc pas trop à quoi m'attendre. Je suppose que ce sera dur. J'ai rencontré des difficultés à conserver mon break d'avance contre Carreno Busta dans le troisième set et je sais que je devrai lâcher mes coups et essayer de jouer plus prêt de ma ligne de fond. Je vais, en tout cas, tout donner pour me qualifier."