"Cela a commencé à faire mal à la fin du premier set et il a fallu que je supporte la douleur jusqu'au bout". "C'est frustrant, bien sûr, quand on a eu autant de temps pour guérir complètement. Il doit y avoir une raison à cela", a expliqué Djokovic après le match.

"Je vais devoir repasser des examens pour voir où j'en suis", ajoute l'ancien numéro un mondial. "J'ai beaucoup joué ces dernières semaines. Ma participation à l'Open d'Australie a été une décision de dernière minute. "Je ne savais pas si je pourrais jouer. J'ai joué quatre matches, ça a été un bon tournoi, même si c'est décevant d'être sorti au 4e tour. Mais je dois l'accepter".

Djokovic ne sait pas de quoi sera fait son avenir immédiat. "J'espérais que tout était derrière moi. En tant que sportif professionnel, on doit faire avec un certain niveau de douleur, on est habitué. Mais ce n'était pas le cas cette fois".