LES BELGES

Pour son dernier Wimbledon, Flipkens passe au second tour

Kirsten Flipkens s'est qualifiée pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Flipkens, 190e mondiale, s'est imposée en deux sets 7-5, 6-2 en 1h42 contre l'Australienne Jaimee Fourlis, 150e mondiale et issue des qualifications.

Kirsten Flipkens a sorti l'Australienne Fourlis, iStock
Kirsten Flipkens a sorti l'Australienne Fourlis © iStock

Breakée dans le 5e jeu du premier set, Flipkens, qui dispute à Londres le dernier tournoi en simple de sa carrière, a réagi dans la foulée avec un contre-break. La Campinoise a ensuite réalisé un deuxième break dans le 12e jeu pour s'offrir la première manche (7-5). 'Flipper' a poursuivi sur sa lancée dans la seconde manche en réalisant un break pour mener 3-1 puis 4-1 en confirmant sur son service. Flipkens a ensuite eu l'occasion de servir pour le match après un nouveau break pour mener 5-1 mais a dû attendre le jeu de service de son adversaire pour s'imposer 7-5, 6-2.

Au deuxième tour, la native de Geel affrontera la Roumaine Simona Halep, 18e mondiale, tête de série N.16 et lauréate à Londres en 2019, ou la Tchèque Karolina Muchova (WTA 81).

Zanevska donne du fil à retordre à Krejcikova mais est éliminé

Maryna Zanevska (WTA 68) n'est pas parvenue à se hisser au 2e tour des Internationaux de Grande-Bretagne, mardi sur le gazon de Wimbledon. La Belge de 28 ans s'est inclinée en deux sets - 7-6 (4), 6-3 - devant la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 14), tête de série N.13 de cette troisième levée du Grand Chelem de la saison.

Maryna Zanevska n'aura pas été plus loin qu'en 2017., iStock
Maryna Zanevska n'aura pas été plus loin qu'en 2017. © iStock

La première manche, serrée, a vu chaque joueuse perdre son service à deux reprises. Pour sa 2e participation aux 'Championships', Zanevska a réalisé un mauvais jeu décisif en commettant quatre fautes directes en coup droit et trois en revers, ce qui a permis à Krejcikova d'empocher le set. La native d'Odessa a bien résisté dans la seconde manche mais, après avoir bataillé sur ses premières mises en jeu, elle a fini par rompre dans le 8e jeu (5-3). Dans le jeu suivant, Zanevska a bien sauvé quatre balles de match mais la lauréate de Roland-Garros 2021 a fini par s'imposer, sur un service gagnant, après 1h39 de jeu.

En 2017, pour sa première à Wimbledon, Zanevska s'était également inclinée au premier tour devant la Britannique Heather Watson. En début de saison, elle avait dû déclarer forfait avant son 2e tour à l'Open d'Australie et a été battue d'entrée à Roland-Garros.

Deux heures auront suffi à Goffin

David Goffin (ATP 58) a pris la mesure du Moldave Radu Albot (ATP 113) mardi au premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem de la saison. Sur le court N.14, le Belge s'est imposé sereinement sur le score de 6-2, 6-2, 7-6 (7/8) après 2h02 de jeu.

Goffin a pris le meilleur départ dans ce match, initialement prévu lundi mais reporté au lendemain après une première journée bouleversée par les précipitations, en s'échappant rapidement à 3-0. Il s'est même offert un autre break pour empocher la première manche (6-2), notamment grâce à une première balle performante. Malgré un premier break concédé en début de 2e manche, le droitier de Rocourt a rapidement repris sa marche en avant. Trois breaks de rang lui ont en effet permis de mettre un peu plus la main sur le match (6-2). Bien que passablement énervé par son niveau de jeu, le Moldave de 32 ans n'a pas baissé les bras, prenant à deux reprises le service de 'la Goff' en début de 3e set. Mené 0-3 et victime d'une chute sur une reprise d'appuis, le Belge a laissé passer l'orage pour revenir progressivement dans la rencontre. Deux breaks plus tard, le Belge a emmené Albot au jeu décisif. Imperturbable jusqu'à 6-2, Goffin a manqué trois balles de match avant de ponctuer la rencontre sur un service gagnant.

David Goffin a réussi une belle première à Wimbledon., iStock
David Goffin a réussi une belle première à Wimbledon. © iStock

Au 2e tour, le N.1 belge défiera Sebastian Baez, 21 ans et 35e mondial. Pour sa première à Wimbledon, l'Argentin, tête de série N.31, s'est imposé 6-4, 6-4, 7-5 contre le Japonais Taro Daniel (ATP 118). Ce sera le premier duel entre les deux hommes sur le circuit. C'est la 8e participation à Wimbledon pour Goffin, la première depuis 2019, année où il avait signé son meilleur résultat en atteignant les quarts de finale, battu par Novak Djokovic. Après une édition 2020 annulée en raison de la pandémie, le Liégeois n'avait pas pu disputer 'The Championships' en 2021 en raison d'une blessure.

Wickmayer s'impose en deux petits sets

Yanina Wickmayer a franchi le cap du premier tour des Internationaux de Grande-Bretagne à Wimbledon, mardi sur le gazon londonien. Issue des qualifications, la Belge de 32 ans, 606e mondiale, a battu la Chinoise Li Zhu, 28 ans, 99e au classement WTA, en deux sets (6-4, 6-2) sur le court N.9.

Après cinq occasions manquées de faire le break, 'Wicky' a pris le service de son adversaire à 4-4 avant d'enlever la première manche (6-4). La Belge a ensuite continué sur sa lancée dans le 2e set. Plus constante, avec davantage de coups gagnants et moins de fautes directes, elle a converti ses deux balles de break sans en concéder aucune. Ce bilan lui a forcément permis de l'emporter, après 1h21 de jeu.

Yanina Wickmayer a réussi son retour à Wimbledon, iStock
Yanina Wickmayer a réussi son retour à Wimbledon © iStock

Au 2e tour, Wickmayer jouera contre la Lettone de 25 ans Jelena Ostapenko (WTA 17/N.12), lauréate à Roland-Garros en 2017, tombeuse de la Française Oceane Dodin (WTA 85) sur un double 6-4.

C'est la 13e fois que Wickmayer dispute Wimbledon, la première fois depuis 2019 où elle avait atteint le 2e tour. Cela porte à 45 le nombre de participations de Yanina Wickmayer en Grand Chelem depuis 2008 : 9 Open d'Australie, 11 Roland-Garros, 12 US Open et donc 13 Wimbledon.

Son meilleur résultat à Londres remonte à 2011 avec un huitième de finale. L'ancienne N.12 mondiale, demi-finaliste de l'US Open 2009, avait interrompu sa carrière en octobre 2020 pour donner naissance à son premier enfant, une fille, prénommée Luana Daniëlla le 15 avril 2021. Sortie du classement WTA le 8 novembre alors qu'elle occupait le 344e rang mondial, Wickmayer a repris la compétition, sur le circuit ITF, le 7 février dernier.

Le match du premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, opposant Greet Minnen, 88e mondiale, à l'Espagnole Garbine Muguruza, 10e mondiale, tête de série N.9 et lauréate en 2017, a été interrompu et reporté à cause d'un manque de luminsoité mardi soir à Londres.

Zizou Bergs s'incline pour le tout premier match de sa carrière en Grand Chelem

Pour le premier match de sa carrière en Grand Chelem, Zizou Bergs a été éliminé au premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Bergs, 146e mondial et invité par les organisateurs, s'est incliné en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (7/4) en 2h25 contre le Britannique Jack Draper (ATP 94).

Zizou Bergs n'a pas réussi à remporter le premier match de sa carrière en Grand Chelem., iStock
Zizou Bergs n'a pas réussi à remporter le premier match de sa carrière en Grand Chelem. © iStock

Bergs a été breaké dans le 7e jeu avant de voir Draper mener 5-3 puis de remporter la première manche (6-4). Le scénario du deuxième set a été presque identique à celui du premier. Auteur de 34 fautes directes pour 28 coups gagnants, le N.2 belge a cette fois été breaké dans le 9e jeu avant que Draper ne remporte le set 6-4. Breaké d'entrée dans le troisième set, le Limbourgeois a transformé sa première balle de break dans le 6e jeu pour égaliser à 3-3. À 6-5, Bergs a hérité de deux balles de set sur le service de son adversaire mais n'a pas pu les convertir. Dans le jeu décisif, Bergs a rapidement mené 2-0 avant que le Britannique n'inverse la tendance et s'impose en trois sets.

Au deuxième tour, Draper défiera l'Australien Alex de Minaur, 27e mondial et tête de série N.19, qui a battu le Bolivien Hugo Dellien (ATP 80) au premier tour 6-1, 6-3, 7-5.

Le match de Greet Minnen arrêté à cause du manque de luminosité

Au moment de l'arrêt de la rencontre, Minnen venait de remporter le premier set 6-4 après avoir notamment remporté deux balles de break dans les deuxième et dixième jeux. La rencontre sera terminée mercredi.

DANS LE TABLEAU MASCULIN

Rafael Nadal, poussé dans ses derniers retranchements par Cerundolo, se hisse au 2e tour

Rafael Nadal s'est qualifié dans la douleur pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Au bout d'un match de 3 heures et 33 minutes, Nadal, 4e mondial et tête de série N.2, l'a emporté en quatre sets 6-4, 6-3, 3-6, 6-4 contre l'Argentin Francisco Cerundolo (ATP 41).

Lauréat de Roland-Garros début juin, Nadal a joué son premier match de la saison sur gazon après avoir soigné sa blessure au pied.

Nadal a souffert pour son premier tour à Wimbledon., iStock
Nadal a souffert pour son premier tour à Wimbledon. © iStock

À Wimbledon, l'Espagnol tentera de remporter un 23e titre du Grand Chelem. Au deuxième tour, Nadal sera opposé au Lituanien Ricardas Berankis (ATP 106) qui a éliminé l'Américain Sam Querrey (ATP 157) au premier tour 6-4, 7-5, 6-3

Tsitsipas passe mais lâche un set

Stefanos Tsitsipas a eu besoin de quatre sets pour se qualifier pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Le Grec, 5e mondial et tête de série N.4, s'est imposé 7-6 (7/1), 6-3, 5-7, 6-4 contre le Suisse Alexander Ritschard (ATP 188).

Au deuxième tour, Tsitsipas, qui se qualifie pour la 2e fois pour le 2e tour en cinq participations à Wimbledon, affrontera l'Australien Jordan Thompson (ATP 76) qui a battu l'Espagnol Roberto Carballes Baena (ATP 87) au premier tour 6-4, 6-1, 6-1.

Le tournoi londonien de Félix Auger-Aliassime, tête de série numéro 6, a été arrêté dès le premier tour après sa défaite contre l'Américain Maxime Cressy., iStock
Le tournoi londonien de Félix Auger-Aliassime, tête de série numéro 6, a été arrêté dès le premier tour après sa défaite contre l'Américain Maxime Cressy. © iStock

Maxime Cressy s'offre le scalp de Felix Auger-Aliassime

Felix Auger-Aliassime a lui vu son parcours se terminer dès le premier tour à l'All England Club. Le Canadien, 9e mondial et tête de série N.6, s'est incliné en quatre sets 6-7 (5/7), 6-4, 7-6 (11/9), 7-6 (7-5) contre l'Américain Maxime Cressy (ATP 45). Né à Paris, Cressy affrontera son compatriote Jack Sock, 103e mondial et issu des qualifications, au deuxième tour. Sock s'est imposé en trois sets 7-6 (8/6), 6-4, 6-4 contre l'Espagnol Bernabe Zapata Miralles, 90e mondial et issu des qualifications.

Après Cilic, c'est Berrettini qui est rattrapé par le Covid

Matteo Berrettini (ATP 10), finaliste sortant et vainqueur du tournoi du Queen's, a dû déclarer forfait avant son entrée en lice à Wimbledon en raison d'un test positif au Covid-19. L'Italien l'a annoncé mardi sur Instagram.

"J'ai le coeur brisé en annonçant mon retrait du tableau après un test positif au Covid-19", a écrit le Romain de 26 ans, présenté comme l'un des sérieux outsiders au titre cette année sur le gazon du All England Club. "J'ai souffert de symptômes grippaux et me suis placé en isolation ces derniers jours. Même si les symptômes n'étaient pas sévères, j'ai estimé qu'il était important d'effectuer un nouveau test ce mardi matin afin de protéger la santé des autres engagés et de toutes les autres personnes qui participent au tournoi. Je n'ai pas de mots pour décrire ma déception. Le rêve est fini pour cette année mais je reviendrai plus fort", a ponctué celui qui a fait le doublé Stuttgart - Queen's sur gazon avant 'The Championships'.

Berrettini, tête de série N.8 du rendez-vous londonien, devait défier mardi au premier tour, en première rotation sur le Court N.1, le Chilien Cristian Garin (ATP 43). Il a été remplacé dans le tableau par le Suédois Elias Ymer (ATP 137), repêché après avoir perdu au 3e tour des qualifications.

Lundi, le Croate Marin Cilic (ATP 17) a aussi dû déclarer forfait, précisant qu'il n'était pas encore remis d'une infection au coronavirus. En 2017, le Croate avait atteint la finale à Wimbledon, battu par Roger Federer. Début juin, il avait été éliminé en demi-finales à Roland-Garros.

DANS LE TABLEAU FEMININ

Entrée en matière tranquille pour Swiatek qui enchaîne avec un 36e succès de suite sur le circuit

Iga Swiatek s'est qualifiée sans encombre pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem mardi à Londres. La Polonaise, N.1 mondiale, s'est imposée en deux sets 6-0, 6-3 en 1h15 contre la Croate Jana Fett (WTA 252).

Au deuxième tour, Swiatek, 21 ans, affrontera la Néerlandaise Lesley Pattinama Kerkhove (WTA 138), repêchée en tant que 'lucky loser'. Au premier tour, Pattinama Kerkhove l'a emporté en trois sets contre la Britannique Sonay Kartal, 226e mondiale et bénéficiaire d'une invitation.

Sur le court central, Swiatek a disputé son premier match depuis sa victoire en finale à Roland-Garros. La Polonaise, qui enchaîne un 36e succès de suite sur le circuit, avait pris quelques jours de repos pour soigner sa blessure à l'épaule.

Gauff souffre mais surmonte l'obstacle Ruse

Cori Gauff, 12e mondiale et finaliste du dernier Roland-Garros, a souffert pour son entrée en lice à Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, où elle a bataillé 2h29 pour venir à bout de la Roumaine Elena-Gabriel Ruse (WTA 54) 2-6, 6-3, 7-5, mardi à Londres.

Gauff s'était fait un nom à Wimbledon en 2019 quand, à 15 ans et pour sa première participation, elle avait passé les qualifications puis avait éliminé au premier tour Venus Williams, 5 fois lauréate, avant de perdre en 8es de finale face à la future gagnante du tournoi Simona Halep. Cette année, et notamment après son parcours à Roland-Garros, elle se présente sur le gazon londonien comme une des prétendantes au titre. La prochaine joueuse à se dresser sur sa route sera une autre Roumaine, Mihaela Buzarnescu (WTA 127).

Serena Williams ne verra pas le second tour de Wimbledon., Getty Images/iStock
Serena Williams ne verra pas le second tour de Wimbledon. © Getty Images/iStock

Malgré un combat de plus de 3 heures, Serena Williams ne franchira pas le premier tour

Un an après son élimination au premier tour de Wimbledon, Serena Williams a disputé son premier match en simple depuis juin 2021 mardi à l'All England Club. L'Américaine, désormais 1204e mondiale, a subi le même sort cette année avec une défaite en trois sets 7-5, 1-6, 7-6 (10/7) en 3h11 contre la Française Harmony Tan (WTA 115) au premier tour de la troisième levée du Grand Chelem.

Détentrice de 23 titres du Grand Chelem, dont sept à Wimbledon Williams, 40 ans, n'a plus goûté à la victoire en simple depuis son succès au 3e tour de Roland-Garros 2021 contre sa compatriote Danielle Collins. La semaine dernière, elle avait participé au tournoi WTA d'Eastbourne en double avec Ons Jabeur et avait vu son parcours s'arrêter en demi-finale à cause d'une blessure de la Tunisienne.

Au deuxième tour, Tan affrontera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, 45e mondiale et tête de série N.32. Au premier tour, la partenaire de Kirsten Flipkens en double l'a emporté 6-2, 6-1 contre la qualifiée américaine Christina McHale (WTA 261)

Kirsten Flipkens s'est qualifiée pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Flipkens, 190e mondiale, s'est imposée en deux sets 7-5, 6-2 en 1h42 contre l'Australienne Jaimee Fourlis, 150e mondiale et issue des qualifications. Breakée dans le 5e jeu du premier set, Flipkens, qui dispute à Londres le dernier tournoi en simple de sa carrière, a réagi dans la foulée avec un contre-break. La Campinoise a ensuite réalisé un deuxième break dans le 12e jeu pour s'offrir la première manche (7-5). 'Flipper' a poursuivi sur sa lancée dans la seconde manche en réalisant un break pour mener 3-1 puis 4-1 en confirmant sur son service. Flipkens a ensuite eu l'occasion de servir pour le match après un nouveau break pour mener 5-1 mais a dû attendre le jeu de service de son adversaire pour s'imposer 7-5, 6-2. Au deuxième tour, la native de Geel affrontera la Roumaine Simona Halep, 18e mondiale, tête de série N.16 et lauréate à Londres en 2019, ou la Tchèque Karolina Muchova (WTA 81). Maryna Zanevska (WTA 68) n'est pas parvenue à se hisser au 2e tour des Internationaux de Grande-Bretagne, mardi sur le gazon de Wimbledon. La Belge de 28 ans s'est inclinée en deux sets - 7-6 (4), 6-3 - devant la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 14), tête de série N.13 de cette troisième levée du Grand Chelem de la saison. La première manche, serrée, a vu chaque joueuse perdre son service à deux reprises. Pour sa 2e participation aux 'Championships', Zanevska a réalisé un mauvais jeu décisif en commettant quatre fautes directes en coup droit et trois en revers, ce qui a permis à Krejcikova d'empocher le set. La native d'Odessa a bien résisté dans la seconde manche mais, après avoir bataillé sur ses premières mises en jeu, elle a fini par rompre dans le 8e jeu (5-3). Dans le jeu suivant, Zanevska a bien sauvé quatre balles de match mais la lauréate de Roland-Garros 2021 a fini par s'imposer, sur un service gagnant, après 1h39 de jeu. En 2017, pour sa première à Wimbledon, Zanevska s'était également inclinée au premier tour devant la Britannique Heather Watson. En début de saison, elle avait dû déclarer forfait avant son 2e tour à l'Open d'Australie et a été battue d'entrée à Roland-Garros. David Goffin (ATP 58) a pris la mesure du Moldave Radu Albot (ATP 113) mardi au premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem de la saison. Sur le court N.14, le Belge s'est imposé sereinement sur le score de 6-2, 6-2, 7-6 (7/8) après 2h02 de jeu. Goffin a pris le meilleur départ dans ce match, initialement prévu lundi mais reporté au lendemain après une première journée bouleversée par les précipitations, en s'échappant rapidement à 3-0. Il s'est même offert un autre break pour empocher la première manche (6-2), notamment grâce à une première balle performante. Malgré un premier break concédé en début de 2e manche, le droitier de Rocourt a rapidement repris sa marche en avant. Trois breaks de rang lui ont en effet permis de mettre un peu plus la main sur le match (6-2). Bien que passablement énervé par son niveau de jeu, le Moldave de 32 ans n'a pas baissé les bras, prenant à deux reprises le service de 'la Goff' en début de 3e set. Mené 0-3 et victime d'une chute sur une reprise d'appuis, le Belge a laissé passer l'orage pour revenir progressivement dans la rencontre. Deux breaks plus tard, le Belge a emmené Albot au jeu décisif. Imperturbable jusqu'à 6-2, Goffin a manqué trois balles de match avant de ponctuer la rencontre sur un service gagnant.Au 2e tour, le N.1 belge défiera Sebastian Baez, 21 ans et 35e mondial. Pour sa première à Wimbledon, l'Argentin, tête de série N.31, s'est imposé 6-4, 6-4, 7-5 contre le Japonais Taro Daniel (ATP 118). Ce sera le premier duel entre les deux hommes sur le circuit. C'est la 8e participation à Wimbledon pour Goffin, la première depuis 2019, année où il avait signé son meilleur résultat en atteignant les quarts de finale, battu par Novak Djokovic. Après une édition 2020 annulée en raison de la pandémie, le Liégeois n'avait pas pu disputer 'The Championships' en 2021 en raison d'une blessure. Yanina Wickmayer a franchi le cap du premier tour des Internationaux de Grande-Bretagne à Wimbledon, mardi sur le gazon londonien. Issue des qualifications, la Belge de 32 ans, 606e mondiale, a battu la Chinoise Li Zhu, 28 ans, 99e au classement WTA, en deux sets (6-4, 6-2) sur le court N.9. Après cinq occasions manquées de faire le break, 'Wicky' a pris le service de son adversaire à 4-4 avant d'enlever la première manche (6-4). La Belge a ensuite continué sur sa lancée dans le 2e set. Plus constante, avec davantage de coups gagnants et moins de fautes directes, elle a converti ses deux balles de break sans en concéder aucune. Ce bilan lui a forcément permis de l'emporter, après 1h21 de jeu. Au 2e tour, Wickmayer jouera contre la Lettone de 25 ans Jelena Ostapenko (WTA 17/N.12), lauréate à Roland-Garros en 2017, tombeuse de la Française Oceane Dodin (WTA 85) sur un double 6-4. C'est la 13e fois que Wickmayer dispute Wimbledon, la première fois depuis 2019 où elle avait atteint le 2e tour. Cela porte à 45 le nombre de participations de Yanina Wickmayer en Grand Chelem depuis 2008 : 9 Open d'Australie, 11 Roland-Garros, 12 US Open et donc 13 Wimbledon. Son meilleur résultat à Londres remonte à 2011 avec un huitième de finale. L'ancienne N.12 mondiale, demi-finaliste de l'US Open 2009, avait interrompu sa carrière en octobre 2020 pour donner naissance à son premier enfant, une fille, prénommée Luana Daniëlla le 15 avril 2021. Sortie du classement WTA le 8 novembre alors qu'elle occupait le 344e rang mondial, Wickmayer a repris la compétition, sur le circuit ITF, le 7 février dernier. Le match du premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, opposant Greet Minnen, 88e mondiale, à l'Espagnole Garbine Muguruza, 10e mondiale, tête de série N.9 et lauréate en 2017, a été interrompu et reporté à cause d'un manque de luminsoité mardi soir à Londres. Pour le premier match de sa carrière en Grand Chelem, Zizou Bergs a été éliminé au premier tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Bergs, 146e mondial et invité par les organisateurs, s'est incliné en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (7/4) en 2h25 contre le Britannique Jack Draper (ATP 94). Bergs a été breaké dans le 7e jeu avant de voir Draper mener 5-3 puis de remporter la première manche (6-4). Le scénario du deuxième set a été presque identique à celui du premier. Auteur de 34 fautes directes pour 28 coups gagnants, le N.2 belge a cette fois été breaké dans le 9e jeu avant que Draper ne remporte le set 6-4. Breaké d'entrée dans le troisième set, le Limbourgeois a transformé sa première balle de break dans le 6e jeu pour égaliser à 3-3. À 6-5, Bergs a hérité de deux balles de set sur le service de son adversaire mais n'a pas pu les convertir. Dans le jeu décisif, Bergs a rapidement mené 2-0 avant que le Britannique n'inverse la tendance et s'impose en trois sets. Au deuxième tour, Draper défiera l'Australien Alex de Minaur, 27e mondial et tête de série N.19, qui a battu le Bolivien Hugo Dellien (ATP 80) au premier tour 6-1, 6-3, 7-5. Au moment de l'arrêt de la rencontre, Minnen venait de remporter le premier set 6-4 après avoir notamment remporté deux balles de break dans les deuxième et dixième jeux. La rencontre sera terminée mercredi. Rafael Nadal s'est qualifié dans la douleur pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Au bout d'un match de 3 heures et 33 minutes, Nadal, 4e mondial et tête de série N.2, l'a emporté en quatre sets 6-4, 6-3, 3-6, 6-4 contre l'Argentin Francisco Cerundolo (ATP 41). Lauréat de Roland-Garros début juin, Nadal a joué son premier match de la saison sur gazon après avoir soigné sa blessure au pied. À Wimbledon, l'Espagnol tentera de remporter un 23e titre du Grand Chelem. Au deuxième tour, Nadal sera opposé au Lituanien Ricardas Berankis (ATP 106) qui a éliminé l'Américain Sam Querrey (ATP 157) au premier tour 6-4, 7-5, 6-3Stefanos Tsitsipas a eu besoin de quatre sets pour se qualifier pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, mardi à Londres. Le Grec, 5e mondial et tête de série N.4, s'est imposé 7-6 (7/1), 6-3, 5-7, 6-4 contre le Suisse Alexander Ritschard (ATP 188). Au deuxième tour, Tsitsipas, qui se qualifie pour la 2e fois pour le 2e tour en cinq participations à Wimbledon, affrontera l'Australien Jordan Thompson (ATP 76) qui a battu l'Espagnol Roberto Carballes Baena (ATP 87) au premier tour 6-4, 6-1, 6-1.Felix Auger-Aliassime a lui vu son parcours se terminer dès le premier tour à l'All England Club. Le Canadien, 9e mondial et tête de série N.6, s'est incliné en quatre sets 6-7 (5/7), 6-4, 7-6 (11/9), 7-6 (7-5) contre l'Américain Maxime Cressy (ATP 45). Né à Paris, Cressy affrontera son compatriote Jack Sock, 103e mondial et issu des qualifications, au deuxième tour. Sock s'est imposé en trois sets 7-6 (8/6), 6-4, 6-4 contre l'Espagnol Bernabe Zapata Miralles, 90e mondial et issu des qualifications.Matteo Berrettini (ATP 10), finaliste sortant et vainqueur du tournoi du Queen's, a dû déclarer forfait avant son entrée en lice à Wimbledon en raison d'un test positif au Covid-19. L'Italien l'a annoncé mardi sur Instagram."J'ai le coeur brisé en annonçant mon retrait du tableau après un test positif au Covid-19", a écrit le Romain de 26 ans, présenté comme l'un des sérieux outsiders au titre cette année sur le gazon du All England Club. "J'ai souffert de symptômes grippaux et me suis placé en isolation ces derniers jours. Même si les symptômes n'étaient pas sévères, j'ai estimé qu'il était important d'effectuer un nouveau test ce mardi matin afin de protéger la santé des autres engagés et de toutes les autres personnes qui participent au tournoi. Je n'ai pas de mots pour décrire ma déception. Le rêve est fini pour cette année mais je reviendrai plus fort", a ponctué celui qui a fait le doublé Stuttgart - Queen's sur gazon avant 'The Championships'.Berrettini, tête de série N.8 du rendez-vous londonien, devait défier mardi au premier tour, en première rotation sur le Court N.1, le Chilien Cristian Garin (ATP 43). Il a été remplacé dans le tableau par le Suédois Elias Ymer (ATP 137), repêché après avoir perdu au 3e tour des qualifications. Lundi, le Croate Marin Cilic (ATP 17) a aussi dû déclarer forfait, précisant qu'il n'était pas encore remis d'une infection au coronavirus. En 2017, le Croate avait atteint la finale à Wimbledon, battu par Roger Federer. Début juin, il avait été éliminé en demi-finales à Roland-Garros. Iga Swiatek s'est qualifiée sans encombre pour le deuxième tour de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem mardi à Londres. La Polonaise, N.1 mondiale, s'est imposée en deux sets 6-0, 6-3 en 1h15 contre la Croate Jana Fett (WTA 252). Au deuxième tour, Swiatek, 21 ans, affrontera la Néerlandaise Lesley Pattinama Kerkhove (WTA 138), repêchée en tant que 'lucky loser'. Au premier tour, Pattinama Kerkhove l'a emporté en trois sets contre la Britannique Sonay Kartal, 226e mondiale et bénéficiaire d'une invitation. Sur le court central, Swiatek a disputé son premier match depuis sa victoire en finale à Roland-Garros. La Polonaise, qui enchaîne un 36e succès de suite sur le circuit, avait pris quelques jours de repos pour soigner sa blessure à l'épaule.Cori Gauff, 12e mondiale et finaliste du dernier Roland-Garros, a souffert pour son entrée en lice à Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, où elle a bataillé 2h29 pour venir à bout de la Roumaine Elena-Gabriel Ruse (WTA 54) 2-6, 6-3, 7-5, mardi à Londres. Gauff s'était fait un nom à Wimbledon en 2019 quand, à 15 ans et pour sa première participation, elle avait passé les qualifications puis avait éliminé au premier tour Venus Williams, 5 fois lauréate, avant de perdre en 8es de finale face à la future gagnante du tournoi Simona Halep. Cette année, et notamment après son parcours à Roland-Garros, elle se présente sur le gazon londonien comme une des prétendantes au titre. La prochaine joueuse à se dresser sur sa route sera une autre Roumaine, Mihaela Buzarnescu (WTA 127). Un an après son élimination au premier tour de Wimbledon, Serena Williams a disputé son premier match en simple depuis juin 2021 mardi à l'All England Club. L'Américaine, désormais 1204e mondiale, a subi le même sort cette année avec une défaite en trois sets 7-5, 1-6, 7-6 (10/7) en 3h11 contre la Française Harmony Tan (WTA 115) au premier tour de la troisième levée du Grand Chelem. Détentrice de 23 titres du Grand Chelem, dont sept à Wimbledon Williams, 40 ans, n'a plus goûté à la victoire en simple depuis son succès au 3e tour de Roland-Garros 2021 contre sa compatriote Danielle Collins. La semaine dernière, elle avait participé au tournoi WTA d'Eastbourne en double avec Ons Jabeur et avait vu son parcours s'arrêter en demi-finale à cause d'une blessure de la Tunisienne. Au deuxième tour, Tan affrontera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, 45e mondiale et tête de série N.32. Au premier tour, la partenaire de Kirsten Flipkens en double l'a emporté 6-2, 6-1 contre la qualifiée américaine Christina McHale (WTA 261)