"Nous avons toujours des matches accrochés", a commenté le Liégeois. "Et j'ai toujours réussi à trouver la solution, comme aujourd'hui. J'ai connu un moment difficile dans le match, à la fin du deuxième set. Il a vraiment livré un très bon tie-break pour égaliser à une manche partout. Ce n'était pas évident, mais au bout du compte, j'ai disputé un match très solide. Les deux derniers sets, ce fut 6-3, 6-2. C'est très positif. Je suis vraiment satisfait de la manière dont j'ai joué. En outre, je me sentais nettement mieux avec la chaleur. Je bougeais dix fois mieux qu'il y a deux jours, car il faisait un peu plus frais."

Samedi, David Goffin retrouvera l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 58), 28 ans, vainqueur, pour sa part, en cinq sets du Français Julien Benneteau (ATP 60), 36 ans. Il s'agira du quatrième duel entre les deux hommes, le n°1 belge s'étant jusqu'ici toujours imposé contre le puissant droitier de Warstein, 1,96 m pour 87 kilos.

"J'ai toujours bien joué contre Struff", poursuivit-il. "C'est quelqu'un qui a beaucoup progressé ces deux dernières saisons. Il est devenu nettement plus agressif, il essaie de venir plus souvent au filet. Il sert bien également et il est capable d'envoyer quelques bombes avec son coup droit. Mais je suis dans une bonne dynamique et j'ai les armes pour lui poser des problèmes. Je vais tâcher de le faire énormément bouger et on verra ce que cela donnera..."