Le N.1 belge, 23 ans, qui arpente les courts avec succès quasiment quotidiennement depuis un mois, a certainement connu le match le plus difficile de ces dernières semaines. La preuve en est avec la perte de son premier set en 39 manches disputées depuis le tournoi Challenger Scheveningen, début juillet. Goffin, accroché depuis l'entame du match par Gonzalez, avait pourtant fait le plus dur en signant le premier break lors du 9e jeu pour mener 5-4, mais ne parvenait pas à le confirmer. L'Argentin contre-breakait dans la foulée et empochait le set 7-5 après 50 minutes de jeu.

La deuxième manche était à nouveau très disputée, mais Goffin profitait d'un moment de déconcentration de son adversaire pour le breaker à 3-3 et filer vers le gain du set (6-4, en 37 minutes), égalisant à un set partout. Dans la manche décisive, Gonzalez s'écroulait et Goffin alignait les jeux, non sans montrer des signes de fébrilité en toute fin de rencontre. Il avait ainsi besoin de recourir à sa 5e balle de match pour conclure après 2 heures et 23 minutes de jeu et signer sa 19e victoire consécutive.

En finale, Goffin jouera samedi pour tenter de décrocher son premier titre ATP contre le vainqueur de l'autre demi-finale entre l'Argentin Juan Monaco (ATP 81) et l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 50), la 5e tête de série.

Le N.1 belge, 23 ans, qui arpente les courts avec succès quasiment quotidiennement depuis un mois, a certainement connu le match le plus difficile de ces dernières semaines. La preuve en est avec la perte de son premier set en 39 manches disputées depuis le tournoi Challenger Scheveningen, début juillet. Goffin, accroché depuis l'entame du match par Gonzalez, avait pourtant fait le plus dur en signant le premier break lors du 9e jeu pour mener 5-4, mais ne parvenait pas à le confirmer. L'Argentin contre-breakait dans la foulée et empochait le set 7-5 après 50 minutes de jeu. La deuxième manche était à nouveau très disputée, mais Goffin profitait d'un moment de déconcentration de son adversaire pour le breaker à 3-3 et filer vers le gain du set (6-4, en 37 minutes), égalisant à un set partout. Dans la manche décisive, Gonzalez s'écroulait et Goffin alignait les jeux, non sans montrer des signes de fébrilité en toute fin de rencontre. Il avait ainsi besoin de recourir à sa 5e balle de match pour conclure après 2 heures et 23 minutes de jeu et signer sa 19e victoire consécutive. En finale, Goffin jouera samedi pour tenter de décrocher son premier titre ATP contre le vainqueur de l'autre demi-finale entre l'Argentin Juan Monaco (ATP 81) et l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 50), la 5e tête de série.